améliorer la vie à Montpellier

Globalement on a pas trop à se plaindre à Montpellier : la ville est jeune, on a le soleil, la mer, la nature est toute proche, il y a plein de choses à faire, des tas de trucs à voir … bref la vie y est douce comme un chocolat chaud.

Et pourtant tout n’est pas parfait, loin de là… (on en parle du logement, du chômage, de la saleté, des incivilités et du reste ?)

Voici donc quelques suggestions d’amélioration nées du cerveau surchauffé des chroniqueurs citycrunch pour rendre notre ville encore plus chouette – c’est cadeau. Quel type d’amélioration ? Tout type d’amélioration p’tite mouette.

1) Plus de trucs à faire le dimanche

Si t’es là depuis un bout de temps tu sais qu’à Montpellier, dimanche = no man’s land. Tout est fermé ou presque (d’où notre article spécial Que faire le dimanche à Montpellier et Que faire le dimanche à Montpellier #2) et ça fait ch*er car c’est souvent LE jour où on a du temps libre / envie de mettre le nez dehors.

Allégorie du dimanche à Montpellier – via giphy

Heureusement il y a quand même quelques bars / restos / cafés ouverts et quelques trucs à faire en dehors des balades et glandouilles en extérieur (je pense notamment aux brocantes du peyrou et à la jazzy sunday du willie carter sharpe) mais s’il pouvait y en avoir un poil plus ce serait l’panard.

2) Des vers de terre !

C’est notre côté bobo-green 🌱 … Dans certaines villes, il parait qu’on met à disposition des habitants qui en font la demande des lombricomposteurs. Luciole en voudrait bien un (et dans l’équipe citycrunch elle n’est pas la seule) pour recycler les déchets organiques et donner un coup de boost aux petites plantes de balcon !

via giphy

3) Des bornes gratuites pour recharger son portable

J’ai fait plusieurs fois fait l’expérience en ville dans les cafés : pour qu’on vous prête un chargeur, c’est mission impossible … ! (déjà si vous trouvez quelqu’un qui a le même modèle que vous, vous avez de la chance).

Alors ce serait chouette si les pouvoirs publics pouvaient mettre des bornes en ville pour qu’on puisse recharger nos appareils quand on a par exemple un coup de fil urgent à passer – il y en a déjà dans certaines gares françaises.

4) Une ville plus propre, svp !

La photo se passe de commentaires …

En ce qui concerne les déjections canines, le problème ne vient pas tant des chiens (ils n’y peuvent rien les toutous s’ils ont des besoins) mais de certains maîtres qui ne ramassent rien malgré les efforts de la mairie qui met à dispo des sacs prévus à cet effet.

On doit d’ailleurs pas être les seuls à vouloir que ça s’améliore puisque l’agglo a mis en place des mesures de propreté qui, si elles ne sont pas respectées, engendrent une amende. #cimer

5) Qu’on prévienne les nouveaux de pas laisser traîner leurs vélos

C’est une scène bien triste mais hélas coutumière du centre ville : on voit souvent des vélos désossés (et on vous parle pas des vélos de monsieur BMX là les p’tites mouettes) dont il ne reste que l’armature. Plus de guidon, plus de roues, plus de pédales … plus rien. Un squelette de vélo quoi.

Scène tristement classique du centre ville montpellierain. – source

À l’origine de ce carnage, un(e) pauvre bougre qui pensait naïvement retrouver son vélo gentiment attaché à la goutière, au poteau ou à l’arrêt de tram où il l’avait laissé – ERREUR ! Car le fléau du « dépiotage de vélos » règne ici en maître. Pour limiter ça, on pourrait, je sais pas, mettre des petits pancartes sur les endroits à risque qui diraient :

« Toi qui est nouveau à Montpellier évite de laisser ton vélo par ici, tu risques de ne retrouver qu’un tas de fer ! Amicalement, des montpelliérains qui se sont déjà fait piquer 80% de leur unique moyen de locomotion » 

 

 

 

 

Rendez vous le mois prochain pour de nouvelles suggestions d’amélioration !

Et toi, t’as des trucs à proposer pour améliorer la vie dans la ville ?