Globalement on a pas trop à se plaindre à Montpellier : la ville est jeune, on a le soleil, la mer, la nature est toute proche, il y a plein de choses à faire, des tas de trucs à voir … bref la vie y est douce comme un chocolat chaud. Et pourtant tout n’est pas parfait, loin de là (on en parle du logement, du chômage, de la saleté, des incivilités et du reste ?)

Voici donc quelques suggestions d’amélioration nées du cerveau surchauffé des chroniqueurs citycrunch pour rendre notre ville encore plus chouette – c’est cadeau. (Psst, si t’as loupé la première édition c’est par ici) (et la deuxième c’est)

Des festoches foufous

On a pas mal de petits festoches sympatoches à Montpellier … mais moi ce que je voudrais bien voir ici c’est un gros festival un peu fou-fou, qui mobilise toute la ville sur une thématique particulière et funky, un peu comme le Temps des Flors à Girone ! C’est juste magique ce moment où la ville catalane se remplit de fleurs multicolores pour célébrer l’arrivée du Printemps, en plus tout le monde met la main à la pâte : les élus locaux, les commerçants, les citoyens, les écoles …

L’effet que ça fait d’aller à Girone pendant la fête des fleurs – via giphy

Pour un endroit où il fait souvent doux et bon comme Montpellier ça pourrait être vraiment chouette d’avoir un truc similaire.

Une place du Peyrou accessible

En vrai, je suis allée une fois au Temps des Flors de Girone et j’ai adooooré ; mais ce n’est pas ce dont je voulais vous parler aujourd’hui. L’espace entre l’Arc de Triomphe et l’entrée du jardin du Peyrou, on en parle ?

D’abord je tiens à dire que j’étais la première à trouver ça trèèèèèèès beau, toute cette pierre. Mais y a 2 trucs importants à améliorer :

1) Ça glisse. Ça y est, c’est acté, y a des panneaux pour prévenir les automobilistes et ils ont déplacé les arrêts de bus (en même temps, dès qu’il pleuvait, les bus pouvaient pas s’arrêter tellement ça glisse). Mais ça glisse aussi pour les piétons, les cyclistes, les scooters et même les mouettes (oui oui j’ai failli me péter la gueule 36 000 fois). Donc je suggère de passer un traitement anti-dérapant (tu sais les trucs bien granuleux qu’on trouve dans les escaliers là), ça doit bien exister en translucide pour pas gâcher la beauté du truc.

hiiiii ! – via giphy

2) La signalisation. Ou plutôt, l’absence de signalisation. Genre c’est une zone de non-droit, le no man’s land du code de la route, le désert du marquage au sol. Alors, en théorie, on donne la priorité à celui qui arrive à droite et les piétons marchent pas sur les pavés mais sur les jolies dalles lisses. En vrai c’est l’anarchie totale. Les piétons traversent là où ils veulent (option je regarde en l’air en faisant la jolie photo de l’Arc de Triomphe). Les véhiculent s’arrêtent un peu partout pour déposer/récupérer quelqu’un. Et pour t’insérer dans la circulation ben t’as qu’à forcer un peu, y a bien un gentil qui te laissera passer. Pour ça, je suggère de signaliser 2 passages piétons, mettre des panneaux de priorité à droite et des barrières en fer pour séparer la zone « trottoir » de la zone « route ». Alors OK ça va gâcher un peu la sobriété élégante du truc, mais merde, ça rendra tout ça vachement moins dangereux quand même !

Voilà, ça va pas changer la face du monde, mais ça m’éviterai des flips et des coups de sang très très régulièrement.

C’est cadeau.

Des cinés-concerts

Quand un pote lyonnais me raconte qu’il est allé voir Le Seigneur des Anneaux en mode ciné concert, je me suis dit « WHAT ??!! Trop cool ! ». Puis, j’ai senti la petite envie pointé son nez « Et nous alors à Montpel’? » *snif snif*

ciné concert à Montpellier

Ma tête quand mon pote m’a parlé du super ciné concert qu’il avait vu à Lyon … – via giphy

C’est quoi le ciné-concert ? C’est quand un film est projeté sur grand écran, muet ou pas, avec la BO ou des pièces musicales jouaient par des musiciens en direct. C’est stylé, hein ? J’aimerais trop voir au ciné à Montpellier de gros films de l’époque, genre Le Seigneur des Anneaux, Star Wars ou Harry Potter par exemple, être accompagnés d’un orchestre symphonique, voire de choristes en live. Grosse émotion assurée. Je m’imagine déjà versée (encore plus) ma p’tite larme.

Et puis, je suis sûre que ce concept plairait aux Montpelliérains !

Des mecs qui arrêtent de pisser dans les p’tites rues du centre

Je vis dans l’Écusson, à un croisement de petites rues. PLEIN de petites rues. Et autant d’urinoirs potentiels pour les messieurs qui ont besoin de faire la vidange après leur apéro arrosé dans les nombreux bars du quartier. Résultat : tout autour de chez moi, ça pue la pisse. Bon, je me suis habituée, et j’dois pas être la seule. Mais quand même … ils pourraient faire un effort, y’a des toilettes publiques au Corum et sur la Comédie j’vous signale.

*snif snif* POUAH ! – via giphy

Meuh non c’est bien plus pratique de sortir le tuyaux d’arrosage et d’asperger les environs, s’pas ? Et les gars, v’nez pas me dire que genre les filles aussi elles pissent dans la rue, cachées derrière les poubelles et les voitures, toussa … JE VOUS VOIS FAIRE DEPUIS MES FENÊTRES BANDE DE PETITS MALINS !

Soyons réalistes, y’a peu d’espoir que ça change … et pis c’est loin d’être spécifique à Montpellier à mon humble avis.

 

 

 

 

Rendez vous le mois prochain pour de nouvelles suggestions d’amélioration !

Et toi, t’as des trucs à proposer pour améliorer la vie dans la ville ?