La semaine dernière, j’étais à Gérone dans le Nord de l’Espagne à l’occasion du Temps de Flors – et franchement, j’en ai pris PLEIN les yeux. Allez hop je vous embarque dans les rues de cette jolie ville (qui en plus n’est pas si loin de Montpellier) à la découverte de cette fête enchanteresse. Suivez le guide.

Bienvenue à Gérone

Les hispanophones auront remarqué que « Temps de Flors », ça sonne pas vraiment espagnol. Normal, c’est du catalan : à deux pas de la frontière espagnole, Gérone comme Barcelone se trouve en effet en pays catalan. Notez qu’ici on revendique haut et fort l’indépendance – d’où ce drapeau orange à rayures rouges surplombé d’une étoile sur fond bleu qu’on voit un peu partout, sur les murs, les balcons, les balustrades … On l’appelle la « Bandera Estalada » aka le drapeau indépendantiste catalan.

Petite anecdote :  mon père avait un vieil ami catalan qui portait souvent le même t-shirt où était écrit « I’m not a spanish, I’m a catalan ! » (« Je ne suis pas espagnol, je suis catalan !« )

Gerone1

C’est la première fois que je mets les pieds à Gérone et prends plaisir à me promener dans cette jolie ville qui à l’origine est romaine. Eh oui Girona comme on l’appelle ici est une vieille dame fondée au 1er siècle par les romains et c’est d’ailleurs la seule ville de Catalogne où il a des processions à Pâques – des processions uniques en leur genre puisqu’en l’honneur des temps anciens on défile … en costume romain !

Gerone2

Là on est dans le cœur historique de la ville, face aux vestiges d’un château datant du 8ème siècle. Fichtre… Au 8ème siècle, Montpellier n’existait même pas. Je mesure mieux l’ancienneté de cette ville là tout à coup.

Gerone3

Et voilà les costumes dorés et clinquants destinés aux processions de Pâques (elles sont stockées dans un endroit qui n’est accessible au public que durant le Temps de Flors, on peut dire que j’ai eu du bol de les apercevoir).

Gerone4

Gerone5

Avec toutes ses nuances d’orange, de jaune et de rouge, Gérone me rappelle la ville de Florence en Toscane (Italie) où j’ai séjourné un temps.

Gerone6

Voyez ces barres de fer rouges ? Nous sommes sur le pont Eiffel, un pont imaginé par monsieur Gustave Eiffel juste avant qu’il ne construise la célébrissime Tour Eiffel à Paris et offert à la Catalogne par la France.

Gerone7

Décidément cette ville est pleine de surprises.

Temps de Flors : des fleurs, des fleurs, et encore des fleurs !

Mais revenons à notre Temps de Flors.

Le Temps de Flors aka la Fête des Fleurs est comme son nom l’indique une fête qui célèbre l’arrivée du Printemps. Comment ? Avec des fleurs. Des tas et des tas de fleurs. De toutes les formes et de toutes les couleurs. En fait c’est comme si pendant une semaine la ville se transforme à la fois en prairie et en musée floral : des fleurs et des compositions florales de toutes sortes envahissent les rues, les jardins, les patios. Et ça en jette.

Gerone8

Ce croco-papillon a été réalisé par les élèves d’une école primaire. Mignon non ?

Gerone9

Gerone10

Ce qui est génial avec cette fête c’est que tout le monde y participe : les citadins, les commerçants, les écoles, les musées, et même les maisons de retraite … Moi qui pensais que c’était l’apanage des pouvoirs public ! Je me fourvoyai complètement et j’en suis ravie. Cette fête très populaire appartient vraiment à tout le monde et les géronais font preuve d’une incroyable d’imagination pour fleurir leur ville.

Visez un peu ce dragon fait de roses et de feuilles d’aloe vera. Stylé non ?

Gerone11

Et cet assemblage loufoques de disques dorés et d’immortelles en pleine rue.

Gerone12

Ce qui est encore plus chouette c’est que comme c’est une fête où tout le monde participe c’est chaque année différent !

Gerone13

Je suis sidérée par tout ce que je vois, par tant d’imagination, tant de couleurs, tant de beauté. Mais là où je suis littéralement restée sur le cul – s’cusez l’expression – c’est quand j’ai découvert qu’il y en avait aussi plein les églises et les chapelles (dont j’ai personnellement une image assez triste et austère …).Gerone14

Gerone15

Gerone16

Mazette. En voyant toutes ces fleurs au pieds du Christ, je me dis que ça devrait être comme ça toute l’année – c’est quand même plus gai 🙂

En bref

Je n’ai fait qu’un passage éclair à Gérone et pourtant …

J’ignorais tout de cette ville jusqu’à ce que j’y pose un pied et j’ai découvert un endroit plein de charme, où il fait bon vivre et où j’aurai plaisir à revenir. Quant au Temps de Flors aka la Fête des Fleurs, elle m’a littéralement enchantée. J’ai été bluffée par cette ambiance féérique, par toutes ces couleurs et ces créations qui vous accrochent les yeux …  et je tire mon chapeau bien bas aux géronais.

Un grand MERCI à la compagnie Renfe/SCNF qui m’a invitée à découvrir Gérone à travers cet événement exceptionnel !

Le bon plan : allez-y en train !

S’il vous prend l’envie d’aller à Gérone, faites comme moi, allez-y depuis la gare de Montpellier via Renfe/SCNF. Il y a pas mal d’avantages : le trajet dure 2h20 (ça va), le billet simple est accessible à partir de 40€ (pas si cher pour un TGV!) et le confort du voyageur n’est pas en reste … bref c’est un bon moyen d’aller prendre l’air chez nos voisins catalans rapidement, confortablement, et sans faire bobo au porte-monnaie.

Et si vous voulez des bonnes adresses dans le secteur, Qyrool avait fait un article sur les bonnes tables de la Costa Brava, n’hésitez pas à le lire.