Quand ma copine Crystal m’a dit qu’elle avait des envies de nature et cherchait aussi bien des coins à explorer que des compagnons de randonnée, j’ai presque sauté au plafond – bien qu’habituée au béton de la ville, le charme tranquille de la campagne où j’ai vécu pendant des années me manque terriblement …

Ni une ni deux, on s’est mises en quête d’un circuit proche et pas trop corsé : et hop nous voilà au domaine de Restinclières, à 15 kilomètres au Nord de Montpellier !

Restinclières, 200 hectares de verdure au Nord de Montpellier

Situé vers Prades-le-Lez au Nord de Montpellier, le domaine de Restinclières est un écrin de verdure de plus de 200 hectares pris entre le Lez et le Lirou où une multitude d’espèces d’arbres et de plantes cohabitent et où différents paysages se succèdent. Cerise sur le gâteau : un château datant du XVIIème siècle encadré par un joli jardin à la française surplombe le domaine.

On part en balade

Sac à dos vissé sur les épaules et baskets aux pieds, on entame la balade vers 11h et des poussières après avoir garé la bagnole à l’ombre sur le parking gratuit.

Restinclieres_1

On s’dit oh facile, c’est tout plat et plutôt ombragé ! Au final ça va plus être une promenade de santé qu’une randonnée. Le chemin est très praticable, bien dégagé et la flore qui nous entoure aussi belle que tranquille.

restinclieres_2

Peu de temps après on tombe sur cette petite cahutte au bord de la route (curieux cette espèce de souche sur le toit). Peut-être une ancienne cabane de chasseurs abandonnée ?

DSCN3446

Plus on marche et plus on est intriguées par la flore environnante. Comment ça se fait qu’il y ait qu’autant d’espèces d’arbres différentes ? Des platanes, des micocouliers, des aulnes, des marronniers, des chênes verts, des sequoias … il y a tout ça sur quelques mètres carrés ! Pourquoi trouve t-on des cultures de céréales ici ? Serait-ce un domaine agricole ? Et pourquoi ya t-il des arbres DANS les cultures de céréales (comme on le voit sur la photo au dessus) ?

Que de mystères.

Au final c’est un panneau qui va nous apporter la réponse : Restinclières est un site experimental d’agro-foresterie. Euh … keuwa ?

DSCN3448

Un mot sur l’agro-foresterie

Mot totalement inconnu à notre vocabulaire avant de traîner nos godasses par ici et de tomber sur le dit panneau, agroforesterie consiste à associer arbres et cultures agricoles sur une même parcelle. « Bah, pourquoi faire ? » Parce que qu’associer certains arbres à certaines cultures permet d’améliorer la productivité, de protéger la bio-diversité, de favoriser la fertilité des sols, de mieux préserver l’environnement, la faune sauvage, etc.

Bref, c’est bon pour Pacha-Mama !

Le plus grand site expérimental d’Europe !?

Le panneau nous apprends aussi que Restinclières est le plus grand site expérimental de France et d’Europe en matière d’agroforesterie. Et ben ça alors on s’en serait pas douté ! Ya quelques jours on savait même pas que ce domaine existait …

Bref, reprenons la balade

Contentes d’avoir trouvé réponse à nos questions et d’avoir au passage étoffé un peu notre culture G, on poursuit la route.

restinclieres_12

Le joli glou-glou du Lez toute proche se fait entendre. On marche et on tombe sur un petit coin d’eau tout vert et tout mignon et qui contraste pas mal avec les paysages croisés plus tôt.

restinclieres_7

Vous avez vu comme l’eau est claire ?

Non mais matez moi les racines de malade de ce platane !

restinclieres_6

Ce qui est cool c’est qu’on a vu pas mal d’endroits aménagés pour les pique-nique, avec tables, poubelles et tout. Celui ci est particulièrement agréable. Mais bon malgré la tentation on décide de pique-niquer plus loin.

restinclières_8

On sort de cette zone fraîche et ombragée pour prendre un peu de hauteur et on se retrouve en pleine garrigue. En plein cagnar. Entre midi et deux. Et il fait chaud. Beaucoup plus chaud que prévu. Seigneur, ça grimpe, on transpire, y’a pas d’ombre … Là on fait vachement moins les malignes qu’au début !

DSCN3474

Conseil : prendre une casquette et un chapeau ou alors éviter ce tronçon aux heures les plus chaudes.

Après une éternité sous le soleil qui nous cuit sur place (qui veut une mouette grillée ?) on arrive à la fin de la balade, face au Château. Finalement ça aura été plus long que prévu.

restinclieres_9

Combien de temps ?

Comptez deux-trois heures pour le circuit complet.

Verdict

Pour une première balade c’était un très bon choix, on a beaucoup aimé cette escapade au Nord de Montpellier qui nous a fait du bien au corps et au moral ! Et on recommande à toutes les mouettes randonneuses amoureuses de la nature 😉

♥ On a aimé parce que : ♥

–  Le chemin est bien dégagé (on se mange pas des branches dans la tronche et les ronces ne s’acoquinent pas à nos mollets)

–  La signalétique est au poil : les petites marques jaunes indiquant le chemin à suivre sont faciles à repérer autant qu’à suivre

– Non seulement on s’y balade mais on s’y cultive grâce aux panneaux thématiques disposés tout le long du circuit

– Un château, c’est quand même la classe !

– Le Lez et le Lirou tout proches sont une source de fraîcheur très appréciable

– On y croise suffisamment de promeneurs pour ne pas se sentir seul dans la nature et pas assez pour avoir des montées d’agoraphobie

 


Domaine de Restinclières

34730 Prades-le-Lez
GPS parking : N 43,71343 – E 3, 86033

Prendre la D17 en direction de Saint-Matthieu de Tréviers, puis dépasser Prades-le-Lez. L’entrée du domaine est indiquée sur la gauche environ 1 km après.

Site du domaine