Petit dernier dans l’univers nippon, le restaurant Mikado s’est vite fait une renommée à Montpellier. Installé dans le quartier de Saint-Roch il y a seulement 4 mois, il faut déjà réserver à l’avance pour espérer avec une place ! ( ゚ Д゚)

Peu de temps après son ouverture, son existence est venue jusqu’à nos oreilles de mouettes. On s’est dit « GO GO GO ».

Une fois que nos emplois du temps l’ont permis, on y est allé à deux moments différents : une partie de la team un soir et une autre un midi en semaine. Deux d’entre eux ont décidé de te faire part de leurs retours.

Bienvenue à Mikado

Lorsqu’on rentre, on est gentiment accueillis par le chef nippon qui nous souhaite la bienvenue ( ・ω・). On découvre l’unique salle avec de grandes tables en longueur, puis le bar où on peut aussi s’attabler.

Où manger japonais à Montpellier ?

On a une vue sur la cuisine ouverte. C’est plutôt sympa !

Cuisine japonaise à Montpellier

Et voici le bar avec pleins d’alcools.

Comment trouver le resto Mikado ?

Avec une petite déco japonaise appréciable.

Restaurant à Saint Roch à Montpellier

Y a quoi de bon sur la carte ?

A toi de voir !

Carte Mikado cuisine japonaise

Photo floue, certes, mais lisible !

Deux mouettes, deux avis

Comme on te le disait plus haut, plusieurs mouettes de l’équipe CityCrunch sont allées tester Mikado (oui des fois on se déplace en troupeau … enfin euh non, comment on dit pour des mouettes?!) et deux d’entre elles ont estimé que ça valait le coup d’en parler : place tout de suite à l’avis de nos chroniqueurs Crystal et Gordon !

L’AVIS DE CRYSTAL (qui y est allée le soir)

Salut les mouettes c’est Crystal ! Moi j’y suis allée le soir. Tiens, matte un peu ce que j’ai pris !

Ramen à Montpellier

Rameeennnn ლ(´ڡ`ლ)

Dessert Financier au matcha à Mikado

Financier au matcha (゜◇゜)

Ça donne faim non ? Tout de suite, mon avis en bref.

Ce que j’ai aimé : la gentillesse du chef japonais qui nous a salué et dit au revoir, la vue ouverte sur la cuisine, le ramen, les conseils de la serveuse pour le dessert, le goût du financier au matcha et l’inquiétude du chef français de savoir si ce nouveau dessert fut apprécié.

Ce que j’ai moins aimé : l’obligation de réserver en avance pour un nouveau lieu, les 90% de gras dans les poitrines de porc (je n’ai pu prendre qu’une petite bouchée de viande), les 6€ pour l’unique financier dans l’assiette, le manque de décoration japonaise et l’absence de musique asiatique.

En bref : j’étais venue spécialement pour le ramen et je l’ai trouvé bon. En prime, c’est un chef japonais qui le prépare, la classe ! Après, le voyage s’arrête là. J’aurai aimé me sentir également transporter par l’ambiance, à travers la musique et la décoration. Peut-être ce sont des améliorations déjà prévues par ce jeune établissement ?


L’AVIS DE GORDON (qui lui y est allé un midi)

Bon moi je n’ai malheureusement pas de photos à vous montrer les mouettes … et je n’ai pas non plus trouvé de cliché de mon plat sur le compte Instagram de Mikado. Tant pis, va falloir faire jouer votre imagination !

Mes premières impressions déjà : nous nous installons, avec mes collèges mouettes, dans une atmosphère riche de senteurs. L’appétit vient facilement et je m’imagine déjà les gros SSLURRPP! de joie en dégustant les ramens ! Je vais être déçu car les ramens ne sont disponibles que le soir, pour une raison simple, à savoir, la constitution d’un bouillon de 5h, conformément à la tradition dans la cuisine nippone.

Je choisis alors la viande du jour, un curry de veau japonais et m’attaque sur les conseils du serveur, à mon verre de saké !

Ce que j’ai aimé : l’accueil, du patron au cuisinier, qui se sont enquis de nos avis et assurés de notre confort, le cadre assez proche de certains restaurants japonais traditionnels, avec la cuisine ouverte et le bar séparé, nos plats bons et copieux, le saké (!)

Ce que j’ai moins aimé : le manque de recherche sur le plat du midi (composition et présentation), et donc le prix pour un curry japonais classique

En bref : un cadre sympathique, une équipe adorable, un très bon choix de boissons. Il  ne manque qu’un peu plus de dépaysement dans l’assiette quand on vient le midi et un plat du jour peut-être moins cher ou plus original en comparaison avec les autres restaurants japonais.

Verdict

Malgré une divergence d’avis de nos deux chroniqueurs sur les points à améliorer, ce nouveau restaurant japonais à Montpellier a réussi à les réconcilier sur le ramen et l’accueil ! Toi qui nous lis, vas-y et fais toi ton propre avis !


Mikado

🏠  31 rue Alexandre Cabanel, Montpellier (Saint-Roch)

🚊 Arrêt Observatoire (ligne 4 et 3)

☎ 07 88 19 12 29

💻 Instagram / Google