Salut les oiseaux ! Aujourd’hui je vous emmène dans un coin pas franchement nouveau et ça fait belle lurette que je voulais vous y traîner. Suivez moi.

Quand on s’y pointe

L’endroit se trouve rue Durand, à mi-chemin entre la gare et la tour de la Babote. Quand on est devant, ça a l’air d’une petite épicerie tout ce qu’il y a de plus classique … et quand on pose une patte dedans on se dit waaah mais c’est la caverne d’Ali Baba !

(en tous cas moi je me suis dit ça car je m’attendais pas à ce qu’il y ait autant de choses)

vrac montpellier

D’abord, un petit tour des lieux histoire de se réperer un peu.

En entrant on tombe sur une grande pièce pleine de trucs et de machins, prolongée par un couloir (c’est là que se trouve la cuisine) (oui parce qu’il y a une cuisine p’tite mouette, tu vas comprendre t’inquiète) qui mène à une petite salle au fond où sont entreposées chaises et tables.

Eh oui Cityzen Market comporte une partie épicerie où on trouve tout un tas de choses mais aussi un resto anti gaspi où tout ce qui vous est servi vient de l’épicerie (un peu comme les jus de l’Arbre Bleu, qui a ouvert il y a pas si longtemps).

Pour une éthique de la consommation

Oui je sais ça fait très barbare dit comme ça (tu te revois sur les bancs de la fac là nan ?) mais c’est un peu l’idée maîtresse qui sous-tend le projet de Valentina & Alexandra, deux nénettes vachement dynamiques à qui on doit cet endroit.

commerce éthique montpellier

À travers Cityzen Market, elles ont voulu permettre à tout à chacun d’accéder à des produits de qualité (produits bios, issus de la culture raisonnée et au maximum locaux) tout en limitant les déchets et le gaspillage des denrées. 

Comment ? En misant sur le vrac et sans déchet. C’est à dire via une épicerie proposant des produits en vrac + un resto où les invendus de la partie épicerie sont transformés en petit plats qualis et faits-maison. Une alliance magique en somme.

L’intérêt ? Consommer mieux, polluer moins et de faire des économies. TOUT – ÇA – EN –  MEME – TEMPS. Moi j’dis chapeau les filles, des projets qui permettent de protéger Pacha Mama tout en me faisant du bien et en grossissant mon porte monnaie je peux que être pour.

La partie épicerie : du sec, du frais et des produits d’hygiène

Ça a été ma première surprise : comme je l’ai dit plus haut il y a là-dedans bien plus de choses ce que je ne le pensai. À vrai dire en entrant je pensai surtout tomber sur du sec et du conservable comme chez Day By Day, l’épicerie 100% vrac de Saint Guilhem.

Mais ça va bieeen plus loin que ça.

Des produits secs et conservables à manger et à boire

sans déchet montpellier

Alors en gros voilà ce que tu trouves à ce ce niveau :

☞ épices
☞ super aliments
☞ miel, confitures
☞ céréales et graines
☞ chocolat
☞ huiles
☞ thés, cafés
☞ vins, sirops, jus

(J’en oublie très certainement en route…)

Des produits frais à manger et à boire

☞ des fruits et des légumes
☞ des oeufs
☞ du confit, du chutney, des trucs comme ça
☞ des « tartinables » (houmous, tapenade)

Des produits d’hygiène et d’entretien éthiques

Ce fût LA surprise, je ne m’attendais pas du tout à trouver ça ici mais genre vraiment pas.

commerce durable montpellier

Une éponge en tissu réutilisable

où acheter des produits recyclés montpellier

Set de serviettes de tables en tissu recyclé

Il y a donc :

☞ des produits d’entretien (lessive et compagnie)
☞ des produits de la table
☞ des produits pour le corps (savon, dentifrice)
☞ produits d’hygiène féminine (les filles si vous voulez des cups ou des serviettes hygiéniques réutilisables y’en a là-bas)

Ça prend pas mal de temps à Valentina et à Alexandra pour dénicher ces produits, vous vous en doutez. Quoiqu’il en soit, tout est vendu en vrac.

À vous de venir avec vos contenants (bocaux, sachets, tupperware toussa) ou bien d’en acheter sur place (il y en a de plusieurs types en vente – elles ont pensé à tout les meufs).

Bon, maintenant qu’on a fait le tour de l’épicerie (vous voyez y’a de quoi faire) passons à la partie resto.

La partie resto : des petits plats & desserts cuisinés à partir des invendus de l’épicerie

Comme je l’ai dit plus haut le resto s’inscrit dans une logique anti-gaspi. Au moins comme ça y’a pas (ou peu) de pertes.

Petite cantine et plats fait-maison

Il faut voir Cityzen non seulement comme une épicérie mais aussi comme une petite cantine où les plats sont faits-maison et changent tout le temps. La salle du resto se trouve au fond, après la cuisine ouverte : c’est une petite pièce bien mignonne qui comporte environ 15 places.

resto anti gaspi montpellier

La petite salle cosy du resto

Mention spéciale pour les petits messages sur les tables.

Vous avez chaque jour 2 plats salés à 11€ + quelques desserts. Ce jour là j’opte pour un chou koi avec omelette + un jus pressé.

Surprise n°2 (la suprise n°1 étant les nombreux produits pour l’entretien et le corps que je ne m’attendais guère à trouver) : on choisit soi-même les fruits de son jus dans la partie épicerie ! Trop chouette ça ! Emballée, j’opte pour un combo mangue-citron bien punchy.

Ma salade de chou koi et son omelette baveuse à 11€ + un jus mangue citron pressé à l’extracteur à partir de fruits bios choisis dans l’épicerie (4€ et des poussières)

Mine de rien il y a une vraie ambiance. On pourrait s’attendre à ce que la partie épicerie l’emporte et que le resto soit assez froid : que nenni. La musique est douce, d’exaltantes odeurs s’échappent de la cuisine, des rires aussi, l’endroit est lumineux, agréable … ce sera la surprise n°3.

Alors qu’est ce qu’il donne ce petit plat fait-maison ? Eh bien ma foi il est bien bon, le mélange de saveurs et de textures en bouche est top. Deux bémols cela dit : le chou était à mon goût trop salé (peut-être se cuisine t-il comme ça ?) et pour un gros appétit ça peut être limite. Après si j’avais opté pour les pâtes végan (l’autre plat à la carte ce jour là) c’aurait peut-être été différent.

Je m’en tire au total pour 15€ et quelques. C’est un budget mais c’est toujours comme ça quand on veut la qualité.

Verdict

Il y a beaucoup de choses que j’ai aimé chez Cityzen Market.

Le concept déjà, est top : des produits de qualité, à un prix qui se veut plus juste que ceux de la grande distribution, et qui polluent moins. Alexandra et Valentina ont poussé l’idée bien plus loin que je ne l’avais pensé, avec notamment des produits d’entretien et d’hygiène ancrés dans cette logique anti-gaspi (comme l’éponge en tissu et les serviettes hygiéniques réutilisables) et que je n’avais jamais vu nulle part ailleurs. Elles se sont d’ailleurs toutes deux montrées accessibles et agréables à mon égard.

Ensuite, j’ai aimé l’endroit lui même : on pourrait croire à une bête épicerie sans âme, que nenni, elles ont réussi à lui donner un cachet agréable.

Enfin, je trouve l’idée de cuisiner les invendus dans une partie resto vraiment chouette. Niveau goût comme côté prix, j’ai été plutôt convaincue par ce qui m’a été proposé (même si j’ai trouvé ça un peu limite en quantité #teamgrossedalle).

Après évidemment ces produits là ont un coût. Mais que voulez vous, ça coûte d’être éthique dans un monde qui globalement l’est assez peu … (pour ne pas dire pas du tout).

BON A SAVOIR : Cityzen organise aussi des ateliers pratiques, renseignez vous !

 

 

 

 

 


Cityzen Market

🏠 9 rue Durand (Gare)

📞 04 34 00 39 65

🌐 page facebook / site officiel