Mais comment vous nous avez fait rêver !

Merci, merci, merci pour cette super soirée <3

On s’était donné rendez vous au Mosquito Latino

Mardi dernier on vous avait donné rendez vous (via évenement yurplan interposé) au n°13 rue de Ratte, là où se trouve un très sympathique bar à cocktail qui sent bon l’Amérique Latine. Son petit nom c’est Mosquito Latino et il n’est ouvert que depuis quelques mois.

Lire notre article sur Mosquito Latino 

Suivre le bar sur Facebook 

Faire un tour sur le site officiel

Déjà, Mosquito Latino, c’est beau. Tons chauds, dessins foufous au plafond, comptoir mi-bois mi-mosaïque … et on vous parle même pas des balançoires (QUOI DES BALANCOIRES ?? OUI DES BALANCOIRES NOM D’UNE P’TITE MOUETTE !). Ensuite, le staff est cool. Enfin, ils ont de fameux cocktails, on peut y déguster des empanadas argentins préparés juste à côté et même y danser la salsa et la bachata.

Bref, ce bar à cocktails latino tout nouveau tout beau était le théâtre idéal pour notre apéro-crunch #4.

Apéro-quoi ?

Oui parce que depuis quelques temps on s’est mis à faire des apéros dans de chouettes bars de la ville (d’abord testés et approuvés par l’équipe, forcément) avec nos lecteurs, a.k.a les apéro-crunch ! L’idée : papoter, boire un coup, grignoter, faire des rencontres … passer un bon moment quoi.

Seules 50 places étaient disponibles pour cette quatrième édition (idem pour les précédentes). Et pour la première fois depuis le lancement des apéro-crunch, la jauge était pleine ! On a même dû refuser du monde …

La tête qu’on a fait quand on a vu que toutes les places étaient parties

Dites vous bien que le bar a été spécialisement privatisé pour nous ! C’est pas la classe, ça ?

Retour sur la soirée en images

Mardi 12 septembre dernier donc, à H-10 minutes de l’heure fatidique, deux membres de l’équipe CityCrunch attendaient sagement au n°13 rue de ratte.

Crystal et Zigoute (les deux chroniqueuses sur place) quand elles ont vu arriver les premiers participants à 19h pétantes

Et comme d’habitude, crunchette notre mascotte mouette était de sortie. On a même eu droit à une « vitrine citycrunch »<3

19h : c’est parti !

Les premiers participants sont là ! Hop, on barre leur nom sur le listing, on leur file une des cartes du jeu des 7 familles et on leur assigne une mission : retrouver les membres de leur famille au cours de la soirée puis se diriger main dans la main jusqu’au bar pour récupérer un petit quelque chose offert par la maison.

C’est pratique pour briser la glace pis un cadeau ça fait toujours zizir (surtout si ça mange) (ou se boit) (héhéhé).

En prime on a la chance d’avoir avec nous une photographe qui a bien voulu se déplacer bénévolement pour immortaliser la soirée ! Allez c’est parti pour les photos.

On n’est qu’une petite quinzaine et pourtant il y a déjà une bonne ambiance là-dedans : on discute, on goûte aux cocktails exotiques (j’vous conseille le mosquito verde), ceux qui viennent pour la première fois se laissent séduire par le bar et ses petits détails qui font la différence. De temps en temps on entend gueuler :

« Famille artiiiiistes ! Vous êtes oùùùù ! »

20h30__

Ayé le bar est plein ! Super plein même ! Ça va au délà de nos espérances, on est très contents (même si pour le coup) on s’entend plus trop causer entre la sono et le brouhaha), d’autant plus contents que certains participants étaient déjà là au premier, au second ou au troisième apéro-crunch ! Roooh ! 

Vous êtes au top les gens *larmichette* merci d’être revenus <3

Les fameuses balançoires !!

Le bar est plein, la soirée bat son plein, on est bien.

21h30__

Vers 21h30 on décide de jouer au sapo (ou « jeu du crapaud ») avec à la clé un autre cadeau à gagner. Késseussé ? C’est un jeu qui vient d’Amérique Latine et qui consiste à lancer des pièces dans la gueule d’un crapaud en fer qui trône au milieu d’une caisse de bois (si vous y arrivez, déjà chapeau parce que c’est tendu, et ensuite bravo parce vous avez gagné).

Le crapaud est entouré de trous qui donnent 20, 30, 40, 50, ou 60 points (de mémoire hein) si on lance une pièce dedans. Mieux vaut ne pas être bourré maladroit si on veut avoir une chance de gagner en gros.

Les participants très très concentrés sur leur lancer (cadeau à la clé !)

Bon, certes, le jeu se déroule de façon totalement chaotique mais la bonne humeur est palpable alors on s’en fiche. Et c’est finalement Sophie qui remporte la mise à savoir un lot de deux pochettes surprises valables jusqu’au 20 octobre !

Bravo à Sophie qui a remporté le lot de deux pochettes surprises !

Des plateaux plein d’empanadas traversent régulièrement la pièce : preuve que les familles ont réussi à se recomposer (eh oui c’était ça le petit quelque chose offert par le staff, car les patrons du Mosquito Latino sont exactement les mêmes que ceux de l’Empenadas Club juste à côté). Au top, les empenadas d’ailleurs.

Big Up à la Famille Marchand, particulièrement dynamique et efficace ce soir !

22h__

Mon dieu, mais c’est déjà l’heure de se quitter ?! Bigre, la soirée est passée comme une flèche. Comme le staff est sympa, ils nous laissent profiter encore un peu de la salle malgré le deal initial de lâcher les lieux à 22h. Faut dire qu’à l’intérieur la soirée n’est manifestement pas terminée !

23h__

Il y a encore du monde quand l’équipe CityCrunch se décide à lever les voiles vers 23h et des poussières. Sur le chemin du retour, Crystal et Zigoute ont le sourire jusqu’aux oreilles.

Le mot de la fin

À tous les participants : merci d’être venus (ou revenus pour ceux dont c’était pas la première fois <3), merci pour votre présence, pour votre bonne humeur, et pour tous ces retours positifs qui nous donnent envie de faire encore plus, encore mieux.

À notre super photographe Carole Couderc : merci de t’être déplacée, merci pour ton talent et ta discrétion grâce auxquels on a de beaux clichés de cette super soirée (c’est clair qu’on aurait pas fait mieux). Psst, Carole n’est pas seulement photographe, elle est aussi blogueuse voyage ! Visitez son site web, c’est beau tout plein (ou bien faites un tour sur sa page Facebook et sur son instagram c’est aussi beau tout plein)

À notre partenaire Mosquito Latino : merci d’avoir privatisé le lieu rien que pour nous, merci pour votre professionnalisme et pour votre souplesse appréciable (et pour la vitrine crunchesque aussi !)

À quand le prochain ?

On essaye d’en faire un par mois, toujours sur le même modèle : 50 places sont disponibles pour une soirée de trois heures en semaine avec au moins une partie des chroniqueurs citycrunch dans un bar cool in da city. L’entrée est gratos (après faut régler ses consos sur place) et y’a des trucs à gagner.

Rendez vous en octobre pour l’apéro-crunch #5 (ce sera probablement pour la deuxième quinzaine).

Restez connectées pour avoir les infos en temps et en heure les p’tites mouettes !

 

Quoi ? Tu étais à la soirée mais tu ne vois pas ta pomme sur les clichés ? C’est peut-être parce qu’on les a pas toutes mises :p

>>>> Pour voir toutes les photos de la soirée c’est par là <<<<