Y’a quelques temps on a été contactés par l’équipe de la Belle Assiette afin de tester les services d’un jeune chef à domicile – ouais, carrément. Non mais franchement, ça se refuse ce genre d’invitation ?!

Belle assiette : quand un chef vient cuisiner chez toi

Le concept de la Belle Assiette est simple : faire venir un chef cuisinier chez toi et le laisser mitonner un bon repas pour toi et tes convives. C’est lui qui amène la bouffe les ingrédients, c’est lui qui cuisine, qui sert, c’est lui qui fait la vaisselle … t’as juste à te mettre les pieds sous la table et profiter. C’est pas beau, ça ?

–  via giphy

Tu as quatre options : le menu Convivial à 39€, le menu Tentation à 49€, le menu Épicure à 79€ et enfin le menu Signature à 100€ et plus (et t’as aussi ton mot à dire sur le type de cuisine que tu veux quand tu passes commande). Au moment où on écrit ces lignes, le réseau, né en 2013, compte 390 chefs professionnels et s’est implanté à la fois en France, en Belgique, en Suisse, au Luxembourg et au Royaume-Uni. Ça te donne une petite idée de son succès.

L’équipe CityCrunch en mode jury d’un soir

Tout chef cuisinier qui veut rejoindre le réseau de la Belle Assiette doit d’abord se soumettre à un test de validation, c’est la règle. Justement ce soir là c’est nous qui formions le jury du jeune chef Hugo qui nous a proposé l’équivalent d’un menu Convivial (à 39€) pour six personnes.

Etape 1) On va chez qui, à combien à quelle heure … ?

La première étape est de filer aux gars de la Belle Assiette toutes les infos dont ils ont besoin pour pouvoir venir : l’adresse de l’endroit où se fait le repas, les coordonnées de l’hôte, l’heure à laquelle il débute (le repas, pas l’hôte, suivez un peu), le nombre d’invités … Le seul pré-requis est en fait de disposer de plaques et d’un four fonctionnel.

Pour ce qui est du repas lui même on peut préciser les intolérances s’il y en a (allergies, intolérance au lactose, au gluten, etc.) et renseigner un peu les goûts alimentaires de chacun (celui a horreur de la betterave, lui déteste le poisson …)

Etape 2) À table !

Pour ce dîner de validation on était au très agréable Hotel Magnol. On arrive : la table est déjà dressée et on entend que ça s’affaire en cuisine. *snif snif* Mhhh, dis donc ça sent bon … drôlement bon même … *grouuuu* (sssht, tais toi le ventre.)

service à domicile montpellier

On met les pieds sous la table et on attend de voir (enfin de goûter surtout) ce que le chef nous a préparé ce soir. En attendant on ouvre les bouteilles de vin qu’on a achetées pour l’occasion.

bien manger montpellier

Le chef s’affaire en cuisine

Le menu comprend amuse gueule + entrée + plat + dessert (et nous aurait coûté 39€ / personne en temps normal). Mais voyez plutôt :

repas frais montpellier

L’entrée : tartine d’aubergine grillée, bœuf séché et légumes croquants

chef cuisiner montpellier

Le plat principal : quasi de veau moelleux, gratin pommes de terres et carottes au curcuma, jus de citron vert

Comme on l’a dit plus haut dans l’article, on pouvait préciser au préalable les intolérances et goûts alimentaires de chacun … pas d’intolérances nous concernant mais pas mal de contraintes en terme de goûts, trop même, puisque le chef n’a pas pu tout prendre en compte. #oups #quilsontdifficiles

cuisine gastronomique montpellier

Et maintenant le dessert : tiramisu fraise, noisette et café

Autant vous dire que le repas a été ponctué de « oooh » de « mmh » et de « aaah » et que nos papilles ronronnaient en quittant l’Hotel Magnol. Quand à nos bedaines, elles n’en pouvaient tout simplement plus …

L’avis des CityCruncheurs

Maintenant qu’on vous a présenté un peu le concept et le déroulé de ce dîner de validation, place à l’avis des citycruncheurs présents ce soir là. Qu’ont -ils pensé de cette expérience alors ?


L’AVIS DE ZIGOUTE

Ce que j’ai aimé : le fait de ne rien avoir à faire du tout – quel pied – à part manger et profiter de la soirée en compagnie de mes copains-mouettes. La qualité des plats : tout était bon, très bon même, il y avait de beaux mélanges de textures, de saveurs …

Ce que j’ai moins aimé : pas grand chose à vrai dire.

En bref : je suis agréablement surprise et convaincue par ce concept ! J’avais peur que ce soit rikiki en terme de quantités, et trop cher … c’était très bon, copieux, et y’a rien à dire sur le rapport qualité – prix. Chapeau.


L’AVIS DE MADEMOISELLE T

Ce que j’ai aimé : se sentir au restaurant tout en étant « chez soi ». C’est très  agréable! Aimant avoir les pieds sous la table plutôt que devant les fourneaux, j’aime le concept.

Ce que j’ai moins aimé : le fait de se sentir tout de même un peu gênée. Premier test du concept peut-être? C’est étrange qu’un étranger nous fasse la cuisine chez nous ^^

En bref : une première intéressante. Le menu était très bon, le chef aux petits soins… A retenter à la maison avec des amis. L’occasion de bien manger tout en suivant les discussions !


L’AVIS DE BLUE

Ce que j’ai aimé : La nouveauté de la première fois ! J’étais très curieuse et charmée d’être invitée à ce type de dîner. Service et composition du menu r.a.s, bravo chef !

Ce que j’ai moins aimé : J’ai regretté d’avoir accepté le dessert (trop trop bon mais trop gros) et surtout de l’avoir mangé en entier, n’ayant pas l’habitude des traditionnels entrée / plat / dessert ce fût vraiment too much pour moi, c’est mon coté gourmande qui a parlé.

En bref : Pour une maman comme moi qui cuisine tous les soirs , c’est une bénédiction de mettre les pieds sous la table et de se faire servir à table,  experience à renouveler sans faute !


L’AVIS DE CRYSTAL

Ce que j’ai aimé : avoir un chef rien que pour nous, savourer des plats comme s’ils sortaient d’un resto semi-gastro, me sentir privilégiée, la discrétion et la serviabilité du chef.

Ce que j’ai moins aimé : hum, difficile à dire car j’ai tout aimé.

En bref : C’est vraiment top de s’occuper de rien (ni cuisine, ni rangement, ni vaisselle) et d’être servis comme des reines et des rois. Pour briller auprès des mes convives, c’est sûr que j’y penserai !


 L’AVIS DE LUCIOLE

Ce que j’ai aimé : le service « comme au restaurant » dans le confort « comme à la maison ». Ce concept allie vraiment le meilleur des deux univers. J’ai été l’hôtesse de ce dîner test et c’est un vrai kiff de recevoir ses amis sans avoir à s’occuper de rien.

Ce que j’ai moins aimé : mon seul bémol c’est la difficulté de composer le menu avec le chef en tenant compte des goûts alimentaires de tous les invités (pas de gluten, pas de viande rouge, pas de tomates, etc…). Si on veut plaire à tout le monde on mange… ses doigts ! Finalement au resto, chacun peut manger quelque chose de différent et c’est vrai que c’est pratique.

En bref : J’ai passé une très bonne soirée et je penserai forcément à La Belle Assiette pour de prochains repas.


L’AVIS DE GORDON

Ce que j’ai aimé : la qualité des produits et la composition des assiettes agrémentées des fleurs du jardin du chef, la convivialité d’une table dans un lieu ou une performance atypique

Ce que j’ai moins aimé : On enchaîne les plats avec une précision redoutable et c’est un peu dommage de pas pouvoir étirer l’expérience sur une plus grande durée

En bref : Très bonne soirée, je ne peux que recommander


Verdict

On a tous passé un bon moment avec la Belle Assiette. Que c’est chouette de profiter d’un savoureux repas, limite gastronomique, sans avoir à rien préparer du tout, juste se régaler, profiter … quantité comme qualité étaient au rendez vous, la cuisine était clean quand le chef est reparti …. quant au rapport qualité-prix il s’avère plutôt bien équilibré.  Bref on a été séduits par ce concept de chef à domicile et on recommande !

RAPPEL : on a testé le concept dans le cadre d’un dîner de validation mais si vous choisissez de faire appel à la Belle Assiette il va de soi que c’est un chef certifié et validé par un jury qui cuisinera pour vous.


La Belle Assiette

🌐 Visiter le site web