Aujourd’hui on accueuille Nicolas (bonjour Nicolaaaaas) qui pour son premier article sur CityCrunch avait envie de vous parler d’un nouveau parcours découverte in da city.

L’automne est là ! Et si on en profitait pour (re)découvrir notre belle ville et ses trésors… INSOLITES. Suivez le guide !

Le concept

En flânant sur Facebook, j’ai été intrigué, peut-être comme vous, par un nouveau type de visite guidée de Montpellier : Visit’Insolite.

L’idée est celle de Pauline Salembier, guide touristique indépendante. Elle propose une visite de la ville plutôt insolite. Pourquoi ? Car en plus de nous proposer un parcours dans l’Écusson, la visite comprend également la découverte du travail d’artistes et d’artisans montpelliérains. De quoi dépoussiérer les visites groupées très touristiques. Étant installé à Montpellier depuis plus de 2 ans j’ai décidé de franchir le pas de la visite guidée à l’occasion du lancement d’un tout nouveau parcours encore plus insolite. En route !

La visite

Après un très bon échange par mail avec Pauline, le rendez-vous est pris pour moi et mon +1. Nous sommes samedi, il est 10h00, la visite commence au centre de la promenade royale du Peyrou. Pauline nous accueille avec un verre de jus d’orange et des biscuits pour bien nous réveiller.

Redécouverte du patrimoine

Nous commençons par la visite du Peyrou, un lieu très populaire. Tranquillement, nous sortons du parc en empruntant la porte du Peyrou alias l’arc de triomphe. Nous pénétrons l’Écusson pour la visite de la place de la Canourgue et sa coquille et de la place Sainte-Anne (le carré étant actuellement en travaux). Ainsi s’achève la première partie de cette visite jusqu’alors plutôt classique dans son parcours mais le discours de Pauline est assez fluide et captivant.

Art urbain et artisanat

Nous sommes attendus à la Casa Bondels (rue Saint-Guilhem). Pour ceux qui l’ignoraient, la Casa Bondels (« bon délire ») est un appartement de 300m² reconverti en lieu culturel qui accueille expositions d’art, performances théâtrales, projections ainsi qu’une buvette. Nous sommes accueillis par Clément, personnage original… Dans la salle principale se trouvent les oeuvres d’une trentaine d’artistes urbains. Jean-Philippe, le coordinateur nous présente le collectif CSSJPEG.

On se laisse embarquer par les couleurs des oeuvres aux murs. Chacun y va de son oeuvre ou artiste favori. Encore faut-il y être sensible…

Nous partons direction rue André Michel à la découverte de l’Ateliées, un atelier/boutique qui regroupe le travail de 8 femmes artisans, et un homme. On y retrouve des bijoux faits mains, des céramiques, des vitraux et autres pièces en verre fusionné, des sacs en cuir recyclé… Pour les passionnés d’artisanat, sachez que l’atelier propose également des stages dans les différents métiers d’art.

Le parcours touche presque à sa fin. En sortant de l’atelier, nous suivons Pauline pour le clou de la visite dans une ruelle déserte enfin pas tout à fait…

La fin surprise

Nous apercevons une jeune femme qui nous entraîne au fond de la ruelle. Elle semble effrayée par notre avancée. S’agit-il d’une mise en scène ? On imagine que oui… C’est un peu intrigués que nous la suivons. D’autres jeunes gens se mêlent à la scène. Au rythme d’une musique, le groupe de danseurs nous miment des scènes de rave party, de bagarre… C’était la surprise : une performance de la troupe Poplité Mobilis composée initialement de 10 danseurs montpelliérains. Leur spécialité : se produire dans l’espace public.

Nota Bene

À celles et ceux qui pourraient penser que maintenant que vous connaissez les détails du parcours ça sert plus à rien d’y aller : détrompez vous !  L’intervention artistique était occasionnelle et Pauline a pour objectif de renouveler les performances dans l’espace urbain.Grâce à l’incubateur LRSET et la formation Illusion & Macadam, elle est en lien avec de nouveaux artistes locaux.

Enfin nouveau parcours sera proposé début décembre avec d’autres activités inattendues !

Le verdict

Nous avons apprécié cette balade culturelle, historique et artistique dans la ville de Montpellier, découvrir de nouveaux lieux et de nouveaux artistes. Cela a attisé notre curiosité et notre envie de culture. Pauline est une guide, certes qui doit encore trouver ses marques dans ce nouveau concept qui est le sien, mais qui est d’ores et déjà très attentionnée, souriante et qui communique facilement sa passion. Ceux qui recherchent uniquement une visite commentée de L’Ecusson qui se conclut par une dégustation de produits régionaux seront un peu perplexes voire déçus. Pour les aventuriers citadins avides de redecouvrir leur ville au cours d’une visite atypique, sortie de l’ordinaire, tournée vers l’artistique et le savoir-faire local, pour ceux qui cherchent à s’instruire et s’ouvrir à de nouvelles choses de manière ludique pendant un peu plus de 2 heures, le parcours Visit’Insolite est fait pour vous !

 

 

 

 


Visit’Insolite

📅 Horaire : les visites ont lieu les mercredi et samedi.

💰Prix : selon le parcours, il vous sera demandé entre 15 et 20€ à payer en fin de visite. Espèces et Carte bancaire acceptées.

🌐 Plus d’infos