Généralement on est de bons gros bisounours (♫  des bisous partoooouhouhoou ♫) et on partage avec vous nos coups de coeurs, nos bonnes adresses, nos belles découvertes …  tout ce qu’on aime à Montpellier quoi ! Mais y’a des aussi des moments où on a envie de pousser un bon gros coup de gueule tellement tel truc / telle personne / telle situation nous gonfle.

Bah oui, on a beau être tout pétri d’amour, on reste humains quand même ! Alors attache ta ceinture petite mouette : les chroniqueurs vont maintenant te raconter un truc qui les a particulièrement énervés durant le mois d’octobre à Montpellier.

Au pays des bisounours ce mois-ci :

Vous saviez qu’en anglais, bisounours se dit « care bears » ? – via giphy

Pour ce mois ci c’est Blue, Luciole, Crystal et Zigoute qui poussent une beuglante. Loul et Mademoiselle T sont restées aux pays des bisounours et glissent actuellement sur des arcs-en-ciel d’amour et de miel.

Le coup de gueule de Blue

Eh les mouettes, ça vous est déjà arrivé d’avoir les crocs à 13h30, de vous pointer au resto en mode trankilou « s’il vous plaît pouvons nous nous installer on est deux« , sur ce on vous prie de vous asseoir hop vous checker le menu et commandez dans la foulée ? … Et bien ça, c’était avant !!

13h30 pétantes : on se retrouve au quartier des beaux arts devant le restaurant convenu. La terrasse est bien ensoleillée, hum on va se régaler avec des fruits de mer et un petit blanc (c’est leur spécialité) ! Surprise : « non non ne vous installez pas, il est 13h30 la cuisine est fermée » !  On fait répéter au serveur, et à la patronne une seconde fois – vu que ce sont des fruits de mer et que c’est du froid, « la cuisine est fermée » ça me semble léger comme réponse.

– via giphy

Voilà encore une fois à Montpellier, il me semble que certain restaurateurs soient limites niveau accueil et très courts sur les horaires. Ok, mais à ce moment là prévenez les clients : on sert de 12h à 13h30 (ça nous évitera la honte devant les autres clients ;-))

Le coup de gueule de Luciole

Dans une pizzeria du centre ville, nous étions les deux seules clientes. Et dans ce grand silence, on entendait le couple de patrons parler…. de nous !

– « Va prendre leur commande ! »

– « Mais non, elles n’ont pas encore choisi, c’est deux nanas, elles sont en train de papoter je suis sûre »

Après le repas, à 14h, on entend gueuler : « Va leur apporter l’addition, qu’on puisse fermer ! »

Non mais c’est une blague ? *pouffe* – via giphy

Autant dire qu’on s’est pas franchement senties les bienvenues… et qu’il y a peu de chances qu’on revienne.

Le coup de gueule de Zigoute

ILS SONT EN TRAIN DE GOUDRONNER LA GRAND RUE JEAN MOULIN.

C’est par hasard – et non sans effroi – que j’ai découvert ce qui se tramait dans cette artère emblématique du vieux centre. Ils … ils noient les beaux pavés médiévaux sous des tonnes de goudron nom de *** ! MAIS POURQUOI !?! Pourquoi cacher les trésors de notre patrimoine séculaire sous cette infâme mélasse noirâtre !

AAAAAAAAAHHHH POURQUOI VOUS AVEZ FAIT ÇAAAAAA

Les gens en avaient peut-être marre de glisser sur les dalles en temps de pluie ou d’être aveuglé par la lumière du soleil qu’elles reflètent … ? Non parce que si c’est ça il faut aussi goudronner la Comédie les gars hein – ô vision d’HORREUR.

Bonne nouvelle : apparemment ce n’est que temporaire (ouf) 

Le coup de gueule de Crystal

Idem que mes collègues, mon coup de gueule porte sur un établissement alimentaire. Il y a deux semaines, je donne rendez-vous à une amie dans un restaurant japonais ; on est bien accueillies et on est vite servies. Au bout d’un moment, une serveuse vient nous demander si on a fini. Euh … avec la moitié de mon plat encore intact, donc je ne pense pas, mais passons. La soirée continue, lorsqu’elle revient une 2ème fois nous poser la même question.

– via giphy

Hum, elle veut nous faire passer un message ou quoi ?! Mon amie lui demande à quelle heure ils ferment. À 22h, dans 45 minutes … Bon ok, on a le temps de finir tranquillement notre plat donc ! Elle ne revient plus nous déranger à table. Après, je l’aperçois nettoyer les tables d’à côté avec un produit *qui-sent-fort-qui-te-fait-comprendre-quil-est-temps-de-degager*. Sentiment de déranger, check. Envie de prendre son dessert ailleurs, check check.

 

 

Voilà, on espère que cette première édition vous a plu. Rendez vous le mois prochain pour une nouvelle édition des Casseroles du Mois !

Muak ! – via giphy