coup de gueule montpellier incivilités trucs énervants

Des bisous partoooouhouhoou ♫
Sur les pieds dans le couhouhouu ♪♩

On va pas s’mentir : on est clairement de bons gros bisounours. Nous c’qu’on aime c’est partager nos coups coeur, nos bonnes adresses, nos chouettes découvertes à Montpellier … on vous parle bien plus rarement des trucs qui nous agacent. Parce que OUI y’a des trucs qui nous agaçent.

Des gens qui nous énervent, des situations qui nous gavent, nous donnent envie de … *ahem* … alors une fois par mois, chaque chroniqueur s’autorise une petite gueulante sur un truc qui l’a mis en rogne.

On avait déjà fait une première édition dans laquelle on a surtout pointé du doigt des commerces mais sans les nommer (comme quoi le côté bisounours reprend vite le dessus hein …) du coup c’était pas très intéressant. Alors on a décidé de se centrer sur les gens, l’espace public & ses dispositifs, les situations, toussa.

Au pays des bisounours ce mois-ci :

Vous savez comment les québécois appelent les Bisounours ? Des « Calinours ». Voilà, vous dormirez moins bêtes – via giphy

Sont restées au pays des bisounours ce mois ci : Mademoiselle T et Luciole.

Le coup de gueule de Blue

Mon coup de gueule s’adresse directement à la TAM (Transport de l’Agglomération de Montpellier)

Même si cela fait plus de 2 ans que la mesure est passée (été 2015) , j’avoue ça me reste toujours coincé en travers de la gorge, la TAM ne rend toujours pas la monnaie quand on achète un billet au distributeur. Une mesure pour contrer le vandalisme disent-ils, en gros on vous vole quelques dizaines de centimes avant de nous faire raquetter, et braquer les distributeurs.

wtf montpellier

Non mais sérieusement ? – via giphy

Questions : le nombre d’usagers qui perdent plusieurs centimes x nombres de jours x nombres de machines = Combien de centaines de milliers d’euros ?!?

Ne vous méprenez pas, j’adore le tram par ailleurs, transport rapide et indispensable dans toute grande ville qui se respecte, mais rendez nous nos euros ! Damn IT !

Le coup de gueule de Zigoute

Mercredi 24 janvier, 23h32, rue du Pila Saint Gély – Ecusson.

Avec ma collègue Crystal,on sort tout juste de l’Apéro-Crunch #8. On a le coeur tout gonflé et la tête un peu ivre, on est légères – limite euphoriques – quand on se fait accoster par un type d’énergumène qu’on croise hélas un peu trop souvent à c’t’heure ci dans ces parages là.

– Hé, Mesmoiselles ..

(tout individu porteur d’un chromosome XX ayant atteint la puberté a tendance à se crisper à ces mots ) 
On se retourne. L’homme est âgé : une cinquantaine bien tassée (l’âge d’être notre père quoi). Et il est complètement bourré.

– Je peux dormir chez vous ? Je veux cou…. coucher …. coucher avec vous deux … alleeeez … 

Comment te dire … – via giphy

Un bref regard avec ma collègue et hop on fait volte face et on trace, indifférentes aux vociférations etylotesques de l’énergumène en manque. Après on a connu des plus rustres – on a pas eu droit au tristement habituel « Sôlôôôôpe » par exemple (chic alors).

Le coup de gueule de Crystal

Y a un peu plus d’un mois, on fêtait Noël.

Rien que pour l’amour ressentie de ses proches (traduction = rien que pour les cadeaux) on rêverait de vivre cette fête tous les mois. Ah bah tiens, c’est déjà le cas ! Promènes-toi dans la rue de l’Université et lève les yeux, tu verras les grosses boules de Noël et autres décos suspendues encore présentes.

Ho hé les gars faudrait se réveiller là – via giphy

Flemme de les ranger ?
Un décret applicable à l’agglo ?
Une économie de temps pour Noël 2018 … ?

Enfin qu’importe, il serait temps de remballer toute la déco, sinon Papa Noël va penser que sa tournée 2018 est déjà arrivée #BugPlanétaireAssuré.

 

 

Aaaah ça fait du bien de râler un peu.  Rendez vous le mois prochain pour une nouvelle édition des Casseroles du Mois !

À la prochaine les amis – via giphy