Chaque année, une floppée de nouveaux étudiants arrivent à Montpellier (source de l’info : moi-même).

Face à ces nouvelles vagues venues d’ailleurs, on s’est dit qu’un petit point « vieux de la vielle » serait le bienvenu. Car crois-en la très vieille étudiante que je suis : les notes catastrophiques, les chaussettes mouillées, les frais de découvert et la solitude sont des éléments que tu ne veux pas inclure dans ta nouvelle vie à Montpellier … Alors lis ces quelques conseils et prends-en de la graine.

Ne sèche pas la fac

S’installer à Montpellier en septembre peut être difficile ; on ne peut qu’avoir envie de profiter de cette jolie ville, de sa météo généreuse et de son ambiance perpétuellement joyeuse… souvent au détriment de ce qui ne semble alors plus qu’accessoire : les cours.

Mais quand les partiels approchent à grand pas et qu’à la fin du semestre tu es encore en train de te dorer la pilule au Peyrou ou au bord du Lez, ça sent pas bon pour toi. Répartis donc habilement ton temps entre les amphis et les terrasses pour ne pas te laisser surprendre – et si la balance qui gère l’équilibre entre les deux penche du côté « terrasses », c’est qu’il vaut mieux changer de cursus. P.S. Décembre arrive trèèès vite.

conseils etudiants montpellier fac

C’est ça, fais le malin.

Penser à s’équiper pour la pluie

On fait les malins avec notre climat de rêve ici, mais ce qu’on a tendance à oublier c’est qu’il peut pleuvoir des cordes pendant des jours entiers, et là c’est moins fun.

Car non seulement ces averses d’automne, aussi nommées « épisodes cévenols » (tu apprendras vite), sont particulièrement déprimantes, mais elles sont surtout FOURBES pour le nouvel arrivant que tu es sans doute : pas d’équipement adéquat, aucun talent en patinage-sur-Comédie et pas une once de bravoure pour sortir et affronter le nouveau visage gris et humide de la ville… Ressort donc ton parapluie télescopique, achète des bottes de pluie et prépare-toi. Autumn is coming.

conseils etudiants montpellier pluie averses

Franchement, ton seum sera pas si éloigné du sien, tu verras.

Tenir un budget réglo

Quelle fortune ai-je dilapidé en six années de vie étudiante ?
Combien de diamants aurais-je autour du cou si j’avais eu la présence d’esprit de mieux gérer mes pépettes ?

La tentation est partout dans cette ville, les bars, les restaurants, les boutiques, les activités en tous genres ne se comptent plus, et tu auras forcément envie de tout faire. Pris(e) dans l’élan de joie qui emporte ceux qui se félicitent d’avoir choisi Montpellier pour ville d’adoption, tu oublieras forcément d’être raisonnable. Tatie Loul’ te recommande donc tout simplement, pour en profiter sans regrets, de ne pas trop flamber trop vite trop tôt. Et n’oublie pas que tu viens juste d’arriver : tu as le temps !

conseils etudiants montpellier argent budget

Toi et ton crew dans les rues de MTP

 Ne pas rester seul dans son coin

Tu me diras, sans nouveaux copains, on a un peu moins d’occasions de claquer sa bourse d’études supérieures (comme on l’appelle). Pour remédier à ta solitude, sache que des tas de structures sympa peuvent t’aider à sociabiliser. Maisons pour Tous, associations, librairies, bars ou comités de quartier t’accueilleront à bras ouverts dans leurs cours de danse, dans des échanges linguistiques ou encore dans l’organisation de petits événements culturels bien mignons. N’hésite donc pas à t’en rapprocher… Voici un ou deux liens qui pourront t’aider.

Le portail des associations de Montpellier

Le site des Maisons pour Tous

 

conseils etudiants montpellier associations amis rencontres activites

« Go pour le cours de danses de salon! Ah je suis trop chaud mec! »

Ce sont là quelques conseils bien généraux, mais si tu as des questions plus spécifiques, on est aussi là pour ça ! N’hésite pas non plus à parcourir notre site pour découvrir de bonnes adresses, de bons plans, de belles découvertes… et bon début de vie à Montpellier ! ♥