A-t-on déjà vu pareil tableau : mouettes et chats, copains comme cochons, réunis autour d’un wok de saumon ? Cela te paraît sans doute farfelu, parce que bon, les mouettes et les chats normalement… Mais moi j’ai vu cette scène ; plus encore, je l’ai vécue. Allez je te raconte parce que je sens que je te perds.

siamois-1

Tout a commencé lorsqu’un soir, Mr. Big et moi cherchions à dîner dans les petites rues de Montpellier.

En remontant du Corum vers la rue de l’Aiguillerie, nous allions opter pour une classique Taqueria (mais siii tu sais, le snack mexicain trop bon ?!) quand soudain, des miaulements émanant du restaurant d’en face nous interpellèrent. Bien qu’il n’y ait personne dehors et pas grand monde à l’intérieur, la jolie terrasse et les plats proposés à la carte nous décidèrent à passer la porte. On s’en félicite encore aujourd’hui.

Le lieu

siamois2

D’emblée, la salle nous plaît : spacieuse, feutrée, avec du mobilier et de la déco (un peu fofolle) d’inspiration thaïlandaise, des bougies, de la musique douce… On s’y sent bien, mais pour le moment on est les seuls clients, ce qui est dommage. Des tables sont indiquées comme réservées, ce qui nous rassure ; en attendant que la salle s’anime un peu, on se pose en terrasse pour goûter une bière thaïlandaise. La rue est vivante mais calme, c’est un endroit sympa pour boire un coup ou manger dehors.

siamois-2

La carte

Nous retournons bientôt à l’intérieur pour étudier la carte de plus près.

Premier bon signe : il y a peu de plats proposés (six/sept entrées, et autant de plats) et tout a l’air délicieux. Curry, soja, agrumes, herbes fraîches, légumes marinés, poisson et viande… Miaou. Côté prix, ça semble correct (les tarifs vont de 14€ à 19€ d’après ma mémoire) à condition que ce soit bon. À noter : des menus sont proposés, mais seulement le midi.

Comme pour les plats, il y a relativement peu de choix côté vins, et ils sont tous produits dans la région – une majeure partie est d’ailleurs estampillée bio. Je regrette juste un peu de ne pas pouvoir découvrir de vin thaïlandais, mais un bon Pic Saint Loup fait toujours plaisir…

siamois3

On n’a pas très faim, donc on décide de partager une entrée ; après hésitation entre le porc à la citronnelle et le wok de coquilles Saint Jacques, on opte finalement pour ce dernier. Avant cela, notre adorable serveuse nous apporte une divine mise en bouche : un tartare concombre/mangue, assaisonné de menthe et de gingembre et sûrement d’autres choses qu’on n’identifie pas. En tout cas le mélange est frais et équilibré, ce qui nous met en appétit pour la suite !

siamois-6

Nos quatre grosses Saint Jacques (cachées sous la sauce) sont goûteuses et parfaitement cuites, assaisonnées d’une sauce thaïlandaise et de petites pousses de soja et autres écorces de citronnelle… De beaux produits frais et bien travaillés, seul micro-bémol sur la sauce, un poil trop sucrée pour moi.

siamois4

En plat principal, re-hésitation. Wok ou curry ? Gambas, poulet, saumon ?… Monsieur commande finalement le wok de poulet au gingembre, et moi une version thaï et maison du magret de canard. Poulet et canard arrivent donc, avec une énorme portion de riz au jasmin et un bol de légumes marinés en accompagnements. La serveuse nous amène également deux assiettes vides, ce qu’on trouve malin comme tout : on peut composer son assiette à partir de tout ce qui est sur la table. Plus facile pour goûter le plat de l’autre – sans avoir à piquer dans son assiette, faire tomber un verre, semer des morceaux dans la bougie, tout ça.

On se tape littéralement la cloche. Ces Petits Siamois ne se moquent pas de nous avec ce magret généreusement servi et parfaitement cuit ; quand au poulet au gingembre, il est à tomber par terre. Les sauces sont toutes différentes et vraiment très bonnes, relevées mais pas trop, bien accordées avec les plats… Franchement, rien à dire.

siamois5

Magret de canard maison (à gauche) et wok de poulet au gingembre (à droite)

Malheureusement, on n’a vraiment plus de place pour un dessert. La salade de fruits, les glaces et les autres desserts (à base de banane, chocolat-gingembre ou encore chocolat-piment) ont beau nous faire envie, nos ventres crient « noooon ! » tellement fort qu’on capitule. Faut dire qu’on mourrait pas de faim en arrivant… On viendra à jeun la prochaine fois ! 😉

siamois-15

Verdict

On en a vraiment pris plein les papilles. Les viandes sont succulentes, les herbes fraîches et parfumées, les légumes savoureux… Aucun des nombreux ingrédients qui composent les assaisonnements ne prend le dessus par rapport aux autres, les différentes saveurs s’équilibrent et s’accordent parfaitement.
L’ambiance générale est chaleureuse, notamment grâce à l’accueil très sympathique et naturel de la serveuse. On aimerait quand même voir un peu plus de monde remplir cette jolie salle ; mais une dizaine de couverts un mardi soir, c’est pas non plus catastrophique…
Bref, un très bon moment… complété par une addition à 60,50€ (soit précisément 30,25€ par estomac) ce qui nous paraît vraiment raisonnable pour ce qu’on a mangé – autant d’un point de vue de la qualité que de la quantité.

Une fois n’est pas coutume, les préjugés sur les relations mouettes-chats sont vraiment infondés. Toi aussi petite mouette, dis non aux idées reçues et affiche ton amour pour les chats (et la nourriture thaïlandaise) en allant de ce pas déjeuner ou dîner aux Petits Siamois. Tu m’en diras des nouvelles !

avis-coup-de-coeurambiance-decontractetarifs-raisonnable


Les Petits Siamois

🏠 10 rue du Pila Saint-Gély (Tram ligne 1, 2 ou 4 arrêt Corum)

🕦 Ouvert du mardi au dimanche, de 12h à 14h30 et de 20h à 22h30

📱 04.67.55.72.58

Suivre Les Petits Siamois sur Facebook