Vous l’avez peut-être remarqué, ces derniers temps on croise pas mal de cyclistes couleur menthe à l’eau trimbalant de gros sacs à l’arrière de leur byclo ou bien sur leur dos … Ces pédaleurs fous sont les coursiers de Take Eat Easy, un service de livraison à vélo qui vient tout juste de débarquer à Montpellier et qu’on a testé en avant-première. Hop !

howitworks_wedeliver3

Take Eat Easy en bref

Take Eat Easy est une start-up bruxelloise spécialisée dans la livraison à domicile et qui a choisi comme créneau la livraison de repas à vélo. Eh oui plutôt que d’envoyer des motards sur les routes ici on emploie des cyclistes indépendants. La jeune marque bruxelloise a pas mal de succès puisqu’elle est présente dans toutes les grandes villes de France : Paris, Lyon, Lille, Marseille, Toulouse, Bordeaux, Nantes, Nice, Rennes, Strasbourg … et maintenant Montpellier !

Take Eat Easy ne livre pas n’importe quoi non plus. Son crédo c’est de s’associer avec des adresses plutôt branchées street-food et réputées pour leur qualité.

Comment ça marche ?

C’est un mercredi que je me motive à tester Take Eat Easy.

J’avais déjà entendu parler de ce service (j’ai croisé leurs coursiers quand j’étais en vadrouille à Londres) mais comme je n’ai encore jamais passé commande chez eux, je fais d’abord un tour sur le site officiel histoire de voir comment fonctionne le schmilblik  (oui j’prefère bien tâter le terrain plutôt que de foncer à l’aveuglette).

take-it-easy-1

Bon, déjà il faut s’inscrire. Et ensuite ? Super, je repère une rubrique intitulée « Comment ça marche » qui réponds à pratiquement toutes mes questions. Une fois l’inscription faite, on passe commande depuis le site web ou bien depuis l’application mobile.

☞ on tape son adresse postale
☞ on choisit un restau
☞ on compose son menu
☞ on valide la commande
☞ on attends d’être livré

C’est bête comme chou. Le must c’est qu’on peut suivre son coursier en temps réel via une application dédiée. Et puis d’après le site ils mettent en moyenne 10 minutes à arriver jusqu’au domicile, ce qui est plutôt rapide.

Phase 1 – Le choix du restau

Allons y gaiement !

Je tape mon adresse (j’habite en plein Écusson) et accède sans souci à la liste des établissements disponibles dans le secteur. Il y a entre autres Tropic Addict, La Fine Mouche, La Taqueria, Mary Cherry …  tiens c’est drôle je retrouve nombre d’adresses testées et approuvées par CityCrunch ! Autant dire qu’ils choisissent effectivement des établissements de qualité, c’était pas du chiqué.

take-it-easy-2

C’est bien conçu et complet : on voit non seulement le nom des établissements mais aussi leur type, l’heure à partir de laquelle ils sont disponibles (si ils le sont)… On peut aussi filtrer les résultats selon qu’on veut manger le midi ou le soir et selon certains tags (après j’ai pas testé cette option).

En plus visuellement, je trouve ça très attractif. Bon qu’est ce qu’on va manger alors ?

Plusieurs plats et boissons dispos !

Je clique sur les adresses disponibles mercredi midi. Pas trop envie d’un fast-food, plutôt d’un plat consistant … essayons Chic & Bohème. Je clique et accède à la liste des plats, desserts et boissons – je m’attendais à deux-trois propositions seulement et suis agréablement surprise d’en voir autant. Encore un bon point.

take-it-easy-4

« L’assiette chic » me fait bien envie mais je ne sais pas ce qu’il y a dedans. Je clique. Super il y a un descriptif et un lien vers leur page Facebook avec le menu détaillé ! Par contre ça ne s’ouvre pas dans un nouvel onglet et je dois faire machine arrière pour revenir sur Take Eat Easy, idem pour les autres plats qui me tentent bien – c’est le seul point négatif à mes yeux côté navigation.

Phase 2 – La Commande

Je passe commande mercredi à midi et des poussières et reçoit aussitôt un mail confirmant ma commande et rappelant également sa composition, son prix, et son heure de livraison (12h32). C’est parfait, j’ai tous les éléments qu’il me faut.

Quelques minutes plus tard un second mail arrive dans ma boîte, on m’informe que Chic & Bohème a bien reçu la commande et me donne un lien vers le « Food Tracker » (auquel je peux accéder sans avoir recours à une appli, youpi !). En pièce jointe se trouve un reçu détaillé en format PDF (une trace écrite appréciable).

Phase 3 – Le Food-Tracker

Grâce au Food-Tracker, je sais exactement dans combien de temps ma commande arrive et qui est mon livreur ou plutôt ma livreuse : il s’agit de Johanna qui a déjà fait quatre kilomètres. J’apprécie ce genre de détails qui rend le service plus humain.

take-it-easy-3
À un moment donné la page devient toute blanche, un bug temporaire qui disparaît rapidement, ouf. Par la suite l’icône de soupe brûlante au dessus de Chic & Bohème se transforme en cet espèce de grand « V », ceux qu’on utilise en général pour dire que c’est « okay ». Euh … ça veut dire quoi ça ?

Aide moi, chat en ligne !

Je repère un petit encart vert en bas à droite « we’re here to help« , qui donne accès à un chat en ligne. On me signale que deux personnes sont en attente de réponse et quelques minutes plus tard un certain Sean vient à ma rencontre. Ai-je affaire à un robot ou à un humain ? Dans le doute je pose la question.

Bon apparemment Sean est un humain charmant qui a il a le sens de l’humour et a su répondre à ma question : si le logo change c’est parce que la commande vient de partir, le livreur sera bientôt chez moi. Wouhou ça tombe bien j’ai les crocs !

Phase 4 – Livraison

J’avais précisé qu’il fallait sonner aux deux sonnettes (j’habite dans deux appartements connectés) et monter au dernier étage lors de la commande. C’est bien ce que Johanna a fait et elle est arrivée à l’heure indiquée (12h32) avec en prime le sourire aux lèvres. J’ouvre mon paquet : tout est là, et ce qui doit être chaud l’est. Parfait, on va pouvoir manger.

Phase 5 – Dégustation

Y’a pas dire, c’est bon. En même c’est Chic & Bohème, l’adresse n’est pas inconnue à notre bataillon.

take-it-easy-5

Verdict

Honnêtement je ne suis pas une habituée de la livraison à domicile et d’ailleurs je n’en suis pas vraiment fan (pour moi, rien ne vaut une bonne marche à pied et un porte-monnaie satisfait !) mais je dois dire que ce service m’a agréablement surprise. J’ai d’abord apprécié la démarche : s’associer avec des établissements de qualité pour livrer des produits de qualité. Puis le site, bien conçu et joli en plus. Enfin le service m’a convaincue : rapide, transparent, efficace. Et pas si cher, la livraison ne m’a coûtée que 2,50€.

On recommande !

 


Take Eat Easy

Découvrir le site web de Take Eat Easy
Suivre Take Eat Easy (France) sur Facebook