ripailles-Montpellier J’ai toujours faim. Entre deux repas gargantuesques durant les fêtes de fin d’année, je n’hésite pas à me faire un bon petit resto histoire de garder le rythme. Ça faisait un moment que j’avais repéré Ripailles, un restaurant-rôtisserie dans la rue des Ecoles Laïques, mais les prix et l’absence de formule bon marché, m’avait toujours stoppé devant l’entrée malgré une carte alléchante. Heureusement, comme le Père Noël a été généreux cette année, j’ai enfin pu trainé mon estomac et accessoirement ma chérie, dans ce petit restaurant prometteur.

Un cadre sympa et sans chichi

A l’intérieur, on découvre 2 salles feutrées revisitant avec une touche de modernité le bistrot de quartier : petites tables à carreaux bleus, éclairage subtil et grand mur d’ardoise où les clients ont laissé quelques messages. On se sent tout de suite bien chez Ripailles. Au fond de la salle, on a même une vue imprenable sur la cuisine d’où s’échappent des odeurs alléchantes. On y voit les cuisiniers qui s’affairent et les viandes qui roussissent sur leur broche. Le repas s’annonce vorace. On passe commande. Ma chérie fait l’impasse sur l’entrée, mais je ne résiste pas à prendre un os-à-moelle grillé en guise de hors d’oeuvre. Mon assiette arrive avec un quart de fémur tranché de tout son long accompagné de gros sel et d’un pain grillé. C’est tout simplement divin (bon Ok il faut aimer ce type de plat, mais si vous êtes un fan vous allez adorer). C’est tellement bon que je me surprend à racler l’os en espérant dénicher une once de moelle oubliée. ripailles-montpellier-

Des bonnes viandes rôties

Nos viandes (Agneau pour ma chérie, porcelet pour moi) arrivent accompagnées d’une salade et de pommes de terre. Nos premiers coups de fourchettes sont ponctués de « Mmmh », « Oulàlà » et de « Trop bon! », non seulement les morceaux sont parfaitement cuits, mais en plus ils fondent dans la bouche. C’est un vrai plaisir ! Le plus merveilleux est le jus qui accompagne les viandes. Bonté divine ! On veut la recette de ce parfait nectar qui nous a fait saucer notre plat à maintes reprises. ripailles-montpellier-viande Pour peu, on passerait presqu’à coté des pommes de terre – qui pourtant sont loin de faire de la figuration – savamment assaisonnées au thym..

Des desserts gourmands

Ma chérie commande un dessert. On se demande un peu si un resto de viande est en mesure de servir de bons desserts. Ne va-t-on pas assister à une sortie de route de la part de Ripailles qui nous a fait un quasi sans faute depuis le début du repas ? La réponse nous vient dès la première bouchée : un vraie tuerie. Le tiramisu est une vraie ode à la crème de marron. Je ne peux résister à lui piquer quelques cuillères (et regrette de ne pas en avoir commandé un moi aussi). dessert-ripailles

Verdict final

Ca faisait très longtemps que je n’avais pas aussi bien mangé à Montpellier. Ripailles dépoussière avec intelligence le concept de rôtisserie avec une cuisine parfaitement maitrisée de l’entrée au dessert. Le cadre est sympa et le service argéable, ce qui ne gache rien. Je mettrais quand même un petit bémol sur les prix. C’est quand même un peu cher pour des plats demandant une préparation limitée. L’absence de formule qui permettrait d’alléger un peu la note fait cruellement défaut. Comptez 8€ pour une entrée ou un dessert et 20€ le plat. Quelques euros en moins sur la note aurait pu faire de Ripailles ma nouvelle cantine, mais à ce prix là, ça restera pour les grandes occasions. Ripailles  6 rue des Ecoles Laïques 34000 Montpellier Ouvert du lundi au samedi midi et soir.  Suivez Ripailles sur Facebook