Montcote7 Aujourd’hui, on accueille Crystal sur CityCrunch (« Bonjouuuur Crystaaaal »). Cette Montpelliéraine d’adoption vous propose un petit match entre sa terre d’origine, la Côte d’Azur, et notre bonne vieille ville.

La Côte d’Azur, cela fait tout de suite penser au Festival de Cannes, aux riches et aux belles voitures devant l’hôtel de ville de Monaco, à la Promenade des Anglais (appelée La Prom’) et ses galets qui font mal au dos (les habitués savent qu’il faut bien les étaler avant de s’installer ou alors mettre un tapis sous sa serviette et hop le tour est joué/astuce n°1). Elle possède une frontière plus au moins floue, on peut dire qu’elle va de Saint-Tropez à Monaco. On l’appelle parfois Riviera, surtout à la radio et dans les traductions anglaises il faut dire.

Quelle est son origine ?

On peut remercier un auteur dijonnais nommé Stéphen Liégeard qui en 1887 sortit son livre La Côte d’Azur (merci Wikipédia). 1ère apparition de cette appellation tant célèbre de nos jours. Apparemment, il aurait eu l’idée en regardant la Méditerranée de sa villa (et oui là-bas les immeubles côtoient beaucoup les villas c’est-à-dire de grandes maisons avec souvent une piscine/on aime se la péter). Il utilisa Azur pour rappeler certainement le bleu de la mer. Etant donné que ce nom fut inventé par une personne du peuple et non par l’Etat, cette partie de la région PACA n’a pas une délimitation bien fixe, alors les personnes s’amusent à lui donner des limites changeantes. Pour ma part, et pour la plupart des Azuréens, nous préférons dire que cela va (Retenez-bien ainsi vous marquerez un bon point en allant là-bas) de Saint-Tropez à Monaco.

Il y a quelques différences à relever entre Cannes-Nice-Monaco et Montpellier.

C’est parti pour le match !

Age de la population : Montpel 1 – Côte d’Azur 0

Moncote2 Au départ lorsqu’on débarque, nous les Azuréens à Montpel, on est rapidement emporté par l’ambiance étudiante de la ville. Il faut avouer que Nice en comparaison est une ville de vieux. A mon arrivée à Montpel, lorsqu’on m’avait dit ça, j’étais offusquée (un mot utilisée chez moi, j’exagère… qu’à peine) mais bon une fois de retour là-bas, je me suis vite rendu compte que c’était vrai. A Montpellier, les personnes âgées sont une espèce en voie de disparition alors qu’à Nice ils surpeuplent les lieux. Bien évidemment, qui dit jeunes dit réductions ! Vu qu’environ 1 personne sur 2 est étudiante à Montpellier, il est normal que plusieurs offres leur soient proposées : carte été jeunes, Pass’Culture et j’en passe. C’est vraiment avantageux alors pour tous ceux qui vivent ici ou qui comptent venir se droguer de la bonne ambiance montpelliéraine : profitez-en bien !

Vie nocturne : Montpel 1 – Côte d’Azur 0

autralian_pubA Montpellier, il y a énormément de restaurants cools à essayer, des bars à tester et des boîtes au centre-ville auxquelles s’abonner. Même si l’on y vit depuis quelques années, il y a toujours des endroits à découvrir. C’est incroyable l’effervescence de la ville et ses innombrables trésors cachés. Une des choses surprenantes pour une personne venant de Cannes par exemple, est l’entrée gratuite de la plupart des boîtes du centre-ville (enfin pour les filles essentiellement), alors que chez nous il faut dépenser 10€ minimum, puis forcément payer une conso car l’état de sobriété ne servira pas à grand-chose au milieu d’amis bourrés. Et puis bien sûr, on en trouve aussi à 25€ voire plus.

Montagnes et Mer : Montpel 0 – Côte d’Azur 1

nice_mer Bon maintenant je vais quand même parler de LA grande différence en faveur des Alpes Maritimes. Elles constituent une très belle région avec ses richesses culturelles et naturelles. Si vous comptez y faire un tour, ne passez pas par la case Palais des Festivals de Cannes car cela n’en vaut pas la peine ou alors, pour les fans, prévoyez quelques heures seulement. Vous pourrez ainsi accorder plus de temps à des communes plus intéressantes (la charmante commune de Saint-Paul de Vence. Lorsqu’on débarque à Montpellier, on ressent une impression bizarre. Arrivé au Peyrou, on se demande bien ce qu’il peut nous manquer. On regarde autour de soi et c’est là que la réponse nous saute aux yeux : les montagnes ! Tout autour de l’agglo le plat règne, pas de reliefs, rien. Je vous assure que pour une personne venant de Nice, cela perturbe. Et puis il y a la mer qui se trouve, chez nous, à 1 mètre à vol d’oiseau. Vraiment très appréciable en toute saison.

Score final : Montpel 2 – Côte d’Azur 1

Bon je pourrai en écrire des tonnes sur ce sujet et Montpel serait largement devant mais je pense que la longueur de l’article suffira à certains x). Si vous souhaitez en connaître d’autres, n’hésitez pas à me le faire savoir dans les commentaires.