salon bio montpellier

J’ai été invitée au Salon Millésime du vin bio il y a quelques temps et j’ai passé un bon moment. Reportage !

Salon Millésime du vin Bio 2018 : le plus grand salon du monde chez nous à Montpellier

C’est quoi ?

C’est un salon qui a lieu chaque année fin janvier réservé aux professionnels, qui viennent du monde entier : d’un coté les producteurs de vin Bio, de l’autre les cavistes et négociants d’ importateurs étrangers qui viennent faire leur marché et leur commandes.

Qui participe ?

La plupart des exposants sont Français mais il y aussi des experts venant de 15 pays d’Europe, ainsi que d’Australie, du Chili, d’Afrique du Sud, et de la Nouvelle-zélande.

Pourquoi Montpeul ?

Parce que notre région Occitanie detient 35% des terres bio de France, et par ailleurs aussi est la première d’Europe à détenir tant de produits labellisés.

vin occitanie

Comment ça se passe concrètement ?

On déambule dans de vastes salons, où des centaines de producteurs vous attendent pour tester leur vin, vous expliquent leur techniques de production, et la région où le pays dont ils sont issues. C’est impressionnant de voir autant de stands, mais il n’y a pas de hiérarchie par grandeur de domaine, chacun a le même stand , les mêmes verres, la même nappe, au final c’est le vin qui fait la différence et non la notoriété.

le bio dans l'hérault

domaine de folle avoine

Le salon en quelques chiffres

Le Salon confirme sa place de plateforme internationale de la filière viticole bio. 5 700 acheteurs, contre 4 800 en 2017, se sont pressés dans les allées du Parc des expositions de Montpellier, soit une fréquentation en hausse de 17% par rapport à l’année dernière. (source: sudvinbio organisateurs du salon)

Belles rencontres sur le salon

Au fil des stands et des dégustations, je décide de mettre en lumière 2 domaines régionaux qui produisent en bio : Folle Avoine et le domaine d’Archimbaud.

Folle Avoine

Le domaine de Guillaume Daumond, en agriculture Biologique depuis 1984 (exploité en famille depuis 5 générations) . La propriété de Guillaume se divise en trois sites répartis sur les communes de Vendargues, Saint-Aunès et Castries. Avec des sols et cépages différents ; la production est de trois couleurs (rouge, blanc, rosé). Les méthodes de vinifications en rouge, blanc et rosé sont différentes et la discussion va bon train tout en dégustant un petit verre de Blanc de sa production.

Quelques questions à Guillaume, de Folle Avoine, concernant le salon 

City Crunch : Guillaume, qu’est ce que le salon vous apporte concrètement ?
Guillaume D.: « Cela nous permet en quelques jours de trouver de nouveaux clients, de nouveaux cavistes et grossistes. »
C.C : Cette année que diriez vous du salon 2018 ?
G.D : « Cela fait 7 ans que je participe et c’est une très belle année, vue que la récolte a été petite , il y a une plus forte demande. »

domaine d'archimbaud

Domaine d’Archimbaud

Marie Cabanes a repris le domaine familial, le Domaine d’Archimbaud (Saint Saturnin de Lucian) dans les garrigues de l’Hérault. Depuis 2000, elle y exploite le vignoble de 26 hectares conduit en Agriculture Biologique sur les terroirs de Saint Saturnin et des Terrasses du Larzac.

Un vignoble composé de Syrah, Grenache, Carignan et Mourvèdre. Une des parcelles contient également un mélange de 4 cépages(Chenin, Viognier, Grenache blanc et Muscat) et est destinée à la production du seul vin blanc du domaine : Les IV Pierre.

Un travail de précision et de rigueur est réalisé sur le vignoble pour donner le meilleur des vignes car chaque vin est un assemblage subtil de l’influence de la nature et du savoir-faire de l’homme. » Des vins de plaisir, mais pas seulement, des vins fins et pleins, mais pas uniquement, du vin vrai, tout simplement.  » Marie Cabanes 

*excusez la petite photo floue, le vin commence à frapper 

Quelques questions à Marie Cabanes du domaine d’Archimbaud concernant le salon

City Crunch : Marie qu’est ce que le salon vous apporte concrètement ?

Marie Cabanes : « Une grande visibilité sur quelques jours, beaucoup de cavistes Français se déplacent, car ils s’interessent de plus en plus au bio. »

C. C : Sur 3 jours, quels sont vos résultats ?

M. C : « Positif , et même plus que positif , ce salon 2018 est un très bon millesime On a non seulement noué de nouveaux contacts et pérennisé  avec nos anciens clients. »

Verdict

Ça fait vraiment plaisir de voir que notre région se tourne de plus en plus vers le Bio, ce qui montre qu’elle suit de près l’evolution des marchés mondiaux. Et puis un salon mondial à Montpellier, ça apporte de la notoriété à notre ville qui est de plus en plus convoitée par les touristes étrangers, et qui fait rayonner le sud de la France.

À l’année prochaine, pour de nouvelles degustations, et de nouvelles découvertes 😉

 


Clique sur l’image !