Et si on commençait 2017 sur le thème de l’énergie, de l’équilibre et du mouvement ?
Beau programme pour ce début d’année, non ?

Aujourd’hui je décide de mettre un coup de projecteur sur Émilie Cochaud, un vrai rayon de soleil, une personne qui vous veut du bien et qui a décidé de participer à l’harmonie de ce monde grâce à « Bien-être en action », son projet et son activité en devenir.
Je décide de lui poser les huit questions top chrono en interview rapido

Une ptite bio rapide :

♦ Nom prénom (ou pseudo) :  Émilie Cochaud

♦ Age : 31 ans

♦ Ville : Sète

C’est parti pour l’interview !

* POURQUOI LE SUD , POURQUOI SÈTE ?

Pour retrouver la chaleur, la lumière, l’air de la mer et surtout réaliser l’envie d’y vivre que j’avais quand j’étais enfant. Concernant la ville de Sète c’est un enchaînement de synchronicités qui m’y ont mené. Deux ans auparavant je croisais une personne dans les montagnes avec qui je me suis de suite connectée tel un frère, celui-ci était Sétois, ensuite plusieurs virées sur place, sa meilleure amie du même nom que moi avec qui nous avons de suite senti notre connexion, des nuages en forme d’anges au-dessus de la ville à plusieurs reprises tel un signe de protection, le Mont Saint-Clair avec cette grande croix illuminée la nuit m’évoquant le Brésil où se trouve une partie de ma famille.

Puis cerise sur le gâteau, en étudiant la numérologie, j’eus le chiffre présentant mon chemin de vie : le numéro 7 !

 

* AS – TU TOUJOURS SU CE QUE TU VOULAIS FAIRE ?

Inspirée par l’activité physique, la nature et l’être, j’aimais transmettre des conseils, de l’attention et affection à qui en avait besoin, aussi me mouvoir sur les vibrations de la vie, la danse m’a toujours accompagnée.

 

*A PARTIR DE LÀ, QUEL EST TON PARCOURS ?

Je me suis lancé dans des études sportives pour devenir professeur d’EPS après mon Bac scientifique puis j’ai fait en parallèle d’autres missions pour récolter quelques sous pour voyager.
Ensuite j’ai passé un brevet pro dans les métiers de la forme puis je suis devenue coach sportive en 2009. Après deux années à m’occuper des adhérents, je suis passée manager assistante d’exploitation et j’étais toujours coach, de quoi occuper à 200 % mon temps.
En 2014 je diminuais mes heures à la salle de sport et me lançais dans le massage, les soins énergétiques et la création de ma page partage : « Bien-être en action ».

Un appel était lancé : après tant d’années à enseigner à travers l’activité physique il était temps que je m’occupe de tous, de moi y compris sur un autre plan, le plan énergétique.

 

*LE PLAN ÉNERGÉTIQUE, MAIS ENCORE ?

Je souhaitais travailler sur la transmission de techniques permettant l’équilibre physique et psychique, pour que tous puissent rencontrer une pleine santé dans la paix, la joie et le partage.
En 2016, m’étant formée en massage Thaïlandais, Balinais, Ayurvédique et ayant passé ma maîtrise de Reiki Usui, je me lançais à domicile et à l’extérieur en proposant sur la place publique à Paris des soins sur donation.
Je me sentais imprégnée de l’énergie d’amour, de partage et je souhaitais la mettre à « profit » par tous les moyens ce que j’ai, à Paris, à Sète, mais aussi à travers ma page et mon journal.

Aujourd’hui de nouveaux projets pointent leurs nez toujours sur le thème du soin de soi, de la co-création et du partage, pour que chacun puisse se sentir le corps’coeur’esprit léger et épanouisse son être, potentiel créateur.

 

*ÉMILIE OÙ TROUVES TU TON INSPIRATION ? ET TON ENERGIE ?

Bonne question 😉 en ce qui concerne l’inspiration : en mon cœur !
En effet mes idées de réalisation et création me sont toutes apparues lors de moments où j’étais dans mon présent.
Par exemple en train de regarder les nuages passer après quelques activités d’entretien du corps, de l’esprit ou de la maison ou simplement durant une marche.

L’inspiration comme l’énergie je la trouve en mon cœur et tout ce qui le fait vibrer 😉 : le soleil, le vent, la mer, les arbres, les oiseaux, la musique touchant mon âme…

 

*QUEL EST TON MEILLEUR SOUVENIR LIÉ À TON ACTIVITÉ POUR LE MOMENT ?

Mon souvenir le plus marquant fut le jour où je décidais de me lancer dans la rue sur une place parisienne pour offrir mes soins avec deux coussins, un paréo, un quartz rose et une affiche faite à la main avec des pastelles des années 90′ retrouvées au fond d’un placard.
Le premier jour je pratiquais à genoux 10 h de soin sans pause, le deuxième jour un restaurant me prêtait une chaise et le troisième une personne me connaissant via FB vint à ma rencontre et me mis en contact pour que je propose mon projet sur les quais de Seine dans un lieu ouvert très sympathique où je pourrais sensibiliser du monde. Ce qui se fit de Mai à Septembre de cette année.

 

*COMMENT TU ENVISAGES LE FUTUR DE TON PROJET ?

Je vois une continuité ainsi que le développement de ce projet de partage, de bien vivre en soi et ensemble, conscient que chacun est totalement créateur de son présent et surtout qu’il peut vivre sans toutes ses habitudes et conditionnements jusqu’alors pilier directeur de sa vie.
Tout d’abord plusieurs nouvelles expériences en cours avec des personnes sensibles, éveillées à tous ces sujets évoqués.
La découverte de produits issus du commerce équitable, biologique et dans le plus grand respect des êtres et de la terre allant dans le même sens de soin de soi et tous ce qui nous entourent.
La connexion avec de nouveaux acteurs et lieux se faisant, je souhaite ensuite trouver un lieu spacieux en pleine terre afin de pouvoir y vivre et pouvoir accueillir qui souhaite apprendre, co-créer et ou transmettre dans la dynamique joyeuse, écologique, biologique pour un avenir commun paisible car en accord avec mère nature.

 

*TON PROCHAIN CONCEPT OU PROJET LE PLUS FOU ?

Mon envie, selon le présent, serait de me déplacer partout dans le monde physiquement ou par ma simple pensée, me placer sur des lieux de passage et partager gracieusement tous mes savoirs et savoirs – faire ainsi par ma présence et celles d’autres êtres dans la même démarche. Fonder différents lieux d’accueils cocréatifs, libres où partout nous réapprendrions à vivre simplement, de la culture de la terre, du partage de nos savoirs et savoir – faire.

Nous sommes aujourd’hui en mesure de vivre ensemble aisément si chacun reprend son pouvoir créateur et sa capacité à nourrir son être principalement par l’énergie offerte par la nature et tous les êtres au cœur ouvert.

Mon plus grand souhait est la possibilité pour chacun de connecter son cœur, son potentiel créateur, son être.
Mon concept est de réaliser ce souhait par tous les moyens qui me sont offerts sur ma route.
Ainsi je partage les clefs et chemins d’accès, en bref tout ce qui me permet aujourd’hui d’être épanouie créant librement à chaque instant mon existence, dans la joie de servir pour cocréer à chaque instant un monde meilleur <3

 

Merci à Émilie de nous avoir fait prendre un peu de hauteur grâce à cette interview !
Longue vie à tes projets, et continue à semer ces belles pensées et ces beaux idéaux, tout en restant toujours « dans l’action » 😉


Pour aller plus loin … 

La page Facebook d’Emilie
Sa chaîne Youtube