Le samedi 23 mai,  la finale de la Battle Of The Year (« BOTY » pour les intimes) battait son plein au Zénith Sud. Nos chroniqueuses Mademoiselle T et Zigoute ont en profité pour taper l’incruste et voir à ça quoi ressemble, une compétition break-danse.

11078185_861904110519164_5572253149734479394_n

Boty, Kézako ?

On vous en parlait dans nos bons plans du week-end. La Battle Of The Year aka BOTY est une compétition de danse hip/hop où une dizaine de crews venus de France et des Doms – Toms se disputent à grands coups de chorégraphies et de figures stylées le titre de champion national et le droit de représenter la France pour la finale internationale du BOTY (qui aura lieu le 24 octobre à Braunschweig, en Allemagne).

☞ Chambéry, Salanches, Caen, Le Mans, Meaux, Bonneville, Montpellier, Lyon, Paris, Evreux, mais aussi Mayotte et la Nouvelle-Calédonie étaient tous représentés pour l’édition 2015 (la 15ème).

C’est un jury d’experts qui jugent les candidats en lice sur des critères comme la chorégraphie, la synchronisation, la vitesse, etc. Plus de 6000 personnes viennent chaque année assister à ce événement Hip/Hop devenu incontournable.

L’avis de Mademoiselle T

C’est une première pour moi d’aller au BOTY… Comme Zigoute, la culture hip-hop (musicale, surtout), je connais. Le break dance et ses dérivés, j’y ai droit chaque semaine en passant par la place de la Comédie 😉 mais là, c’est autre chose! Des crews hyper entrainés donnent tout sur scène et on a droit à des figures de plus en plus impressionnantes. Parfois, je me demande même s’ils ne sont pas fous (sauter au-dessus de ses potes et finir en headspin, non mais ça va pas!?^^)

❤ Ce que j’ai le plus aimé :

  • Voir les crews se lancer dans des figures très acrobatiques: impressionnant.
  • L’ambiance. Toutes générations confondus profitent du spectacle. Dans la fosse, pendant les pauses, jeunes, moins jeunes et ‘tout-petits’ (j’en ai vu qui ne devaient pas avoir plus de 7 ans) montrent leurs talents de B-Boys… et de B-girls!
  • Et bien sûr, le son.

☁ Ce que j’ai le moins aimé :

  • Le manque de confort (je suis une princesse;))
  • La durée de la compét’. Et oui! Elle dure quelques heures, tout de même…

L’avis de Zigoute

J’aime bien me frotter à ce que je ne connais pas et même si j’ai quelques base côté culture hip/hop, c’est en néophyte que je pénètre le hall du Zénith Sud pour voir la finale du BOTY.

Première surprise : la foule ! On a beau être au Zénith, m’attendait pas à tout ce monde. Dans les gradins on s’époumone et on tape des pieds avec enthousiasme. Les crews défilent les uns après les autres … certaines figures sont ultra-connues mais d’autres par contre c’est du jamais vu pour moi – on lâche des « ohh mon dieu! » des « rraaahhhh!!! » des « c’est pas vrai!! » impressionnés. Le styles sont différents mais tous sont vraiment fortiches et ils ont pas peur de prendre des risques en direct.

❤Ce que j’ai le plus aimé :

  • Les figures époustouflantes des crews en lice. On s’en prends plein la vue, c’est super !

☁Ce que j’ai le moins aimé :

  • 5h de compétition c’est un peu long … surtout que chaque battle est suivi d’une pause de 10-15mn pour laisser aux candidats le temps de récupérer un peu avant le prochain round.

Quelques photos

Lil Stylz

Le crew Lil Stylz de Mayotte

Submarin-PumaBOTYfr15-1-BD

Les SubMarin de Montpellier

TeamLegend_-PumaBOTYfr15-1-BD

Les Team Legend de Mayotte

TotalFeeling-PumaBOTYfr15-7

Total Feeling du Bourget

 

Total Feeling Trophée

Total Feeling, champion de France du BOTY 2015

Découvrir le site officiel du BOTY