Mise à jour : cet établissement a fermé ses portes en janvier 2016.

C’est fou le nombre de chouettes adresses qu’on découvre complètement par hasard. En passant rue du Pila Saint-Gély j’ai remarqué ce nouveau bar et son nom m’a fait tiqué : « Le piton de la fournaise », en référence au célèbre volcan de l’île de la Réunion … mazette, un spot créole à deux pas de chez moi !?

20150505_162635

Quand on arrive

L’endroit ne paie pas de mine comme ça. L’enseigne est assez banale, la terrasse pas particulièrement jolie … et pourtant, à peine installée avec des copains, je m’y sens bien instantanément. Y’a des good vibes comme dirait l’autre. Le personnel est très sympa, ouvert et souriant, et c’est vachement plus grand que ça en a l’air.

Ambiance tropicale

C’est pas fastoche d’arriver à re-créer l’ambiance des îles (des fois ça donne surtout du gros cliché ou une déco tellement chargée qu’elle vous file le tournis), pourtant le Piton y réussit plutôt bien. Couleurs pastel, déco en mode paillote face à la mer, petits bouquins sur la réunion et l’Océan Indien … on s’y croirait.

Et pour ajouter du cachet, il y a souvent des concerts gratuits dans la salle du fond avec des artistes bien cools qui mettent l’ambiance.

10952589_1375906479388999_2503859247973545401_n

Admirez le comptoir : j’parie que les bouteilles de toutes les couleurs vous intriguent, pas vrai ? C’est pas du sirop, c’est du rhum. Du bon rhum arrangé façon réunionnaise.

Tapas & shooters

Shooters à la mangue, à la vanille, à la banane, au gingembre, au kiwi, au litchi … c’est le paradis des shooters exotiques et du rhum arrangé. Manque plus que la goyave et le tableau est complet. Comptez 2€ pour un petit shooter et 4€ pour un grand. Et si vous avez une grosse soif chopez directement la bouteille, c’est 18€.

J’ai goûté à pas mal de rhums différents : tous m’ont bluffé, moi qui suis vite écoeurée par l’alcool. Par contre le Mojito était franchement pas top (« beuwark » qu’il a dit mon pote) alors j’vous conseille de rester sur le rhum qui vaut le détour à lui tout seul.

10420379_1376269506019363_7244967641541822252_n

Côté grignotage, ya un grand choix de tapas : samoussas, bouchons, accras de morue, sucettes de crevettes … et ça déconne pas sur la saveur, on sent le produit fait-maison. Bon, par contre c’est un peu sec tout ça.  Je ne me suis essayée qu’aux samoussas pour l’instant, rien à redire sur la qualité ni sur la quantité (le petit + : leur petite sauce piquante est une tuerie). Comptez entre 5€ et 9€ la portion.

Verdict

Le piton de la fournaise paie pas de mine et pourtant … un personnel chaleureux, une ambiance détrontact’, du rhum badass et des tapas à la réunionnaise, c’est une adresse à ne surtout pas louper pour les adeptes de boissons et de bouffe tropicale. En tous cas moi j’ai trouvé mon nouveau QG : je suis déjà retournée trois ou quatre fois au Piton et je m’en lasse pas.

Banniere-Top

Le Piton de la Fournaise

12 rue Pila St-Gély

Ouvert du mardi au samedi de 10h30 à 15h et de 18h à 01h

Ouvert le dimanche de 18h à 01h

Suivre le Piton de la fournaise sur Facebook