Montpellier-Vs-Paris

Alors, c’est comment la province ?

Voilà souvent la question un peu condescendante que me posent mes copains restés à Paris quand ils prennent de mes nouvelles. Et bien sachez, chers amis, que la province, c’est bien mieux que ce que vous croyez, la preuve tout de suite avec 10 trucs qui devraient vous donner envie de poser votre démission et votre dédit pour venir vous la couler douce à Montpellier.

1 Tu peux aller à la plage en sortant du boulot / des cours

Les plages de Carnon et de Palavas sont à 10 kilomètres du centre-ville de Montpellier. En un coup de voiture (ou un coup de tram), la Méditerranée offre ses plages de sables grossiers (parsemées de quelque mégots) et ses vagounettes pour un peu de détente après une journée de labeur (voir carrément entre midi et deux pour ceux qui sont du bon coté de la ville). A Paris, tu peux toujours aller à Paris Plage trois semaines par an…

cafe plageCafé du matin à la plage avant d’aller bosser

 

2 Il fait beau et chaud tout le temps

Avec ses 300 jours de soleil par an, vivre à Montpellier vous garantit un teint allé et une bonne mine (et pourquoi pas en cancer de la peau). En vous levant le matin vous avez 82% de chance qu’il fasse beau. Paris, quant à elle ne compte que 60 jours de soleil dans l’année. Soit 240 jours de soleil en moins. Voila, voila…

3 Tu ne te ruines pas en loyer

A Paris, avec 500€ de loyer, tu peux espérer avoir un micro-studio en sous pentes (et t’iras faire caca dans les toilettes partagées sur le palier). Pour le même prix à Montpellier tu peux avoir un spacieux T2 dans un quartier cool.

4 Si tu perds ton boulot, tu ne te sentiras pas tout seul

Avec un chômage qui frôle les 15% à Montpellier, un abonnement longue durée au Pôle Emploi, n’est pas à exclure. Mais pas de panique, vu que ce fléau touche un grand nombre de personnes, vous ne vous retrouverez pas tout seul. Là où à Paris, perdre son boulot peut vous isoler socialement, à Montpellier, vous trouverez plein d’amis chômeurs pour vous accompagner pour prendre l’apéro en terrasse (et au soleil, cf point 2) dès 15h en attendant le coup de fil très hypothétique d’un employeur.

5 Tout le monde se fout de comment tu es habillé

Si vous habitez dans la capitale de la mode, on attendra de vous un minimum d’effort dans votre tenue. A Montpellier, le consensus général autour de la façon de s’habiller est « Mais qui s’en soucie ? ». Le port de la tong est même autorisée en ville durant l’été.

6 La ville est piétonne

Alors que les Parisiens découvraient les joies de la ville sans voiture lors de la mise en place de la circulation alternée durant le pic de pollution (tiens, la pollution pourrait faire un 11e point), Montpellier se targue depuis 2004 de posséder la plus grande zone piétonne de France avec plus de 110 hectares réservés aux piétons soit la quasi-totalité des quartiers centraux de ville.

7 Les apéros géants l’été

L’été à Paris, on a parfois l’impression que les habitants ont été kidnappés pour être remplacés par des touristes. La ville tourne au ralenti, écrasée par une chaleur de plomb. Pendant ce temps, à Montpellier, tous les vendredis 30 000 personnes se retrouvent sur une des places centrales de la ville pour un apéro géant avec vins du terroir et bouffe à gogo. Non seulement c’est autorisé, mais c’est carrément organisé par la mairie.

estivalesLes Estivales, un événement familial et alcoolisé

8 Les transports en commun sont super cools

Certes il n’y a pas de métro à Montpellier, mais le tramway suffit amplement. Mais surtout, il est super sexy (dixit le New York Time). Couleurs qui claquent et motifs surréalistes vous mettent de bonne humeur pour la journée. La 5e ligne en préparation desginée par Miss Tic (oh une Parisienne) s’annonce encore plus envoutant. Pendant ce temps, à Paris, la seule touche de fantaisie dans les transports en commun c’est le petit lapin qui se fait pincer les doigts.

montage-rames-gares-page-reseauDifficile de se tromper de ligne de tramway

9 Tu peux envisager de fonder une famille sans partir en banlieue

A Paris difficile de se projeter. Impossible de devenir propriétaire vu les prix du m2, impossible de fonder une famille à moins de s’entasser à quatre dans 60m2, impossible d’imaginer avoir une maison à moins de s’éloigner à plus d’une heure du centre. A Montpellier, tout cela est possible… pour peu que vous ayez un salaire et un boulot (et ça c’est déjà moins possible, cf. point 4).

10 Tu peux aller à la plage le week-end

Bon Ok, cet argument ressemble beaucoup au premier, mais avouez qu’il compte double, non ? La plage, le week-end, ça peut-être en mode château de sable avec des enfants, beach-volley avec des copains, en mode détente sur les transats d’une plage privée ou en soirée avec un gros sound system en bord de mer et des fêtards les pieds dans l’eau.

plages montpellierOn est mieux qu’aux Buttes Chaumont, non ?

Si cet article, à prendre avec humour bien sûr, ne vous a toujours pas convaincu, on vous conseille de suivre le compte Twitter Bonjour Parisien. Tous les jours une photo prise à Montpellier pour vous montrer qu’il fait beau tout le temps.

N’hésitez pas à rajouter des bonnes raisons (pour Montpellier, comme pour Paris) dans les commentaires.