the-beehive

The Beehive

Le brunch c’est un moment de joyeuse convivialité où l’on savoure des bons petits plats : c’est tout bon pour bien débuter la journée. Le seul petit inconvénient c’est que le brunch se prends relativement tard de mon point de vue. Si bien que c’est littéralement au bord de l’inanition que j’arrive au Beehive (la ruche pour les anglophiles).

Mes compagnons bruncheurs du jour (ma copine et deux amis) AYANT AUSSI FAIM, la commande est vite passée :

« Quatre Full English breakfast s’il vous please »

Le serveur nous apporte rapidement les boissons et c’est avec une grande joie que je vois se rapprocher mon breuvage préféré du matin. Que nenni du chocolat chaud ! Otez de ma vue cette eau chaude aromatisée à l’herbe ! Il n’y a qu’une boisson pour accompagner mes matinées… sa couleur sombre… sa mousse onctueuse… les Irlandais lui prête même des vertus aphrodisiaques…Ah que j’aime la Guiness !

Ma première gorgée prise, je peux enfin m’attarder sur la déco du lieu. Des panneaux de bois aux murs, des banquettes de cuir, des noms de plats à la douce sonorité Shakespearienne faisant écho à l’accent du serveur. Le Beehive c’est le pub traditionnel anglais à deux pas de l’église St Roch. Et c’est bien.

Ayant vécu quelques années sur Londres, j’ai des standards draconiens sur la qualité d’un full English Breakfast. Je serais donc impitoyable si celui-ci ne les respecte pas à la lettre. Les assiettes approchent tout comme le moment de vérité…POM-POM, POM-POM…

Elle est bien remplie cette assiette ! J’entame la vérification…ah oui…POM-POM…

– Haricots rouges à la tomate et toasts beurrés : CHECK ! (c’est chaud) et check.
– Tomate et champignons de Paris : check (dommage entre nous soit dit car je n’ai jamais bien compris ce qu’ils apportaient au full English breakfast, m’enfin bon continuons !)
– Boudin noir (black pudding), bacon, saucisse et croquette de pomme de terre (hash brown): check-check-check (« Shake your booty ») et re-check.
– Œufs brouillés : demi-check (ils sont au plat, je les préfère brouillés).

C’est donc un succès !!! J’hésite sérieusement à faire ma danse rituelle de la joie au milieu du pub… Une fois décidée que non je passe à l’attaque !

Ma main cherche nonchalamment la brown sauce sur la table et ne la trouve pas…POM-POM… il n’y a pas de brown sauce sur la table…POM-POM-POM-POM…j’hèle le serveur.

« Brown sauce ? » Il me regarde. Je le regarde. Il réfléchit…puis acquiesce fraternellement. Je souris fraternellement en retour (nous formons une grande famille nous les bruncheurs).

Armé de ma brown sauce, je bombarde l’œuf au plat et enfourne cette première bouchée. C’est aussi beau que c’est bon ! Et c’est pareil pour chaque élément du plat (à part les champignons de paris et la tomate évidemment). Ma croyance dans le brunch s’en trouve un peu plus renforcée. Je finis comme de coutume en plongeant mes toasts beurrés dans la sauce tomate des haricots blancs. Le paradis n’est pas loin…

Ah il m’a bien requinqué ce brunch ! Je suis même content d’accompagner ma copine au Polygone pour faire du shopping… enfin juste les 40 premières minutes.

En résumé : Un brunch typiquement anglais de très bonne facture. Je vous y retrouve samedi prochain!

avis-mouette-5sur5

Pratique : 

The Beehive: Suivre l’établissement sur Facebook
Horaires : Tous les jours à partir de midi
Prix : 10.90€
Adresse : 15, Rue du Plain d’Age, 34000 MONTPELLIER (Quartier St Roch)
Téléphone : 09 66 94 53 71

Et si vous êtes dans les parages : Profitez-en pour (re-)découvrir le spectaculaire trompe l’œil sur le mur en face de l’Eglise St Roch et ses multiples références cachées ;).