Montpellier-ideerecues

Comme toutes villes, Montpellier n’échappe pas aux clichés. Surestimée par certains, dénigrée par d’autres, la « surdouée » du sud traine avec elles quelques idées reçues.

Les Montpelliérains sont tout le temps à la plage

Faux. Alors certes, la Place de la Comédie n’est qu’à 14km des plages de Palavas et on peut se rendre à Carnon en tramway. Mais les Montpelliérains préféreront bien souvent l’eau chlorée d’une piscine que celle un peu trouble de la Méditerranée. De plus la proximité de la mer joue plutôt en sa défaveur. Comme on y va très facilement, on peut tout aussi aisément repousser une virée à la plage au week-end prochain (parce qu’il y a des nuages, parce qu’il a du vent, parce qu’on est mieux dans son lit, parce que Marie-Kimberley vous a convié à un brunch…).

Au final, sur l’année, il est fort probablement que la plupart des Montpelliérains vont moins à la plage que le vacancier qui aura réservé  un studio-cabine pendant 15 jours d’été la Grande Motte.

Montpellier, capitale du chômage

Vrai/Faux. Montpellier…  Les mauvaises langues diront : le tiers-monde à 5 minutes de la plage.. Nous on dira : bon d’accord… Mais les chiffres sont à relativiser:

  • D’abord parce que tout le sud du pays est concerné. Certes Montpellier et ses 14% de la population au chômage est bien largement au-dessus de la moyenne nationale (10,9%) mais elle s’en sort un peu mieux que Béziers (qui frôle le 16%) et fait jeu égal avec Marseille.
  • Ensuite parce que l’activité saisonnière y est très forte et qu’une partie non négligeable des personnes travaillant dans le secteur du tourisme s’inscrivent au chômage durant la saison basse après avoir travaillé non-stop tout l’été.
  • Enfin parce que paradoxalement Montpellier est une des villes de France où il se crée les plus d’emplois (si, si !). Malheureusement ceux-ci ne semblent pas suffire face à l’explosion démographique que de la ville (+6000 habitants par an).

Montpellier, la ville la plus étudiante de France

Faux. Certes Montpellier jouit de l’image d’une ville étudiante. Mais en y regardant de plus près, elle n’est pas plus étudiante que les autres villes possédant des universités. En proportion de la population, il y a plus d’étudiants à Poitiers, à Rennes, à Lille, à Nancy… De plus certaines villes se plient vraiment en quatre pour leurs étudiants (organisation de gros évènements à la rentrée, campagne d’affichage pour leur souhaiter la bienvenue, construction massive de logement, festivals dédiés aux étudiants, etc.) alors que la ville de Montpellier se contente bien souvent de les regarder avec bienveillance.

A Montpellier, si t’aimes pas les soirées étudiantes tu vas vite t’ennuyer

Faux. Si Montpellier n’est pas plus étudiante que les autres, elle indéniablement la capitale des étudiants qui aiment faire la fête. Les évènements organisés par les BDE et la concentration des grosses boites du nuit du coté de Lattes et Pérols pourraient laisser penser qu’il n’y a pas d’alternative aux soirées médecines et compagnie. C’est faux, il existe aussi plein d’évènements pour ceux qui n’apprécient guère de finir leur soirée torse nu à vomir du whisky-coca. Entre les soirées électro au Rockstore (qui vient de rouvrir) et les petits concerts de la salle Victoire 2 ou de l’ Antirouille, vous avez largement de quoi vous éclater.

Les Montpelliérains passent leur temps à prendre l’apéro

Vrai/Faux. Le soleil, les petites terrasses de l’Ecusson et les bons produits de la région. A Montpellier, le terrain est fertile pour l’apéro. Pas étonnant que se tient, chaque été, tous les vendredis, le plus gros apéro de la région (Les Estivales). Cela étant, Montpellier a été désignée ville où l’apéro est le plus cher de France. Vu qu’on est une cité d’étudiants et de chômeurs (voir idées reçues plus haut), cette problématique budgétaire est à prendre très au sérieux.

Les tramways de Montpellier sont les plus sexy du monde

Vrai/Faux. Selon le New York Time, les tramways de Montpellier seraient les plus sexy du monde. Hmmm, les gouts et les couleurs ne se discutent pas et la définition du terme sexy peut faire l’objet de plusieurs interprétations mais j’ai du mal à définir notre tramway comme sexy. Drôle, surprenant, enthousiasmant, sympathique, oui… mais sexy, non.
Pour le coup, je trouve que le tramway de Tours qui semble avoir été designé par Apple, beaucoup plus sexy.
Cela étant dit les premiers rendus de la ligne 5 laisse à penser que cette nouvelle ligne apportera une touche de charme au réseau montpelliérain.

Montpellier, c’est mort l’hiver

Faux. Si les gros évènements montpelliérains se déroulent aux beaux jours (Fise, Estivales, etc…) et que l’ouverture des plages privées début juin offre un nouveau périmètre de festivités, il n’en reste pas moins plein de choses à faire l’hiver. Les Hivernales (la version de Noël des Estivales, en un peu moins drôle…), L’Agglo en Fête, I love Techno, Open Sud du France, etc…)

Voilà, il était temps de tordre le cou à ces idées reçues, vous ne trouvez pas ? N’hésitez pas à compléter cette liste dans les commentaires !