– Et Qyrool, tu savais qu’on pouvait manger des burgers au boeuf wagyu, à Montpellier ?

Quand un des mes potes m’a donné cette info, je suis entré dans un excitation culinaire sans précédent. Je suis toujours très emballé quand on me parle de burger (la passion de ma vie… après la bière), mais là, il était question de wagyu, ce fameux boeuf japonais réputé pour la tendresse inégalée de sa chair.

Bien que Montpellier ne manque pas de lieux où manger des burgers (vous pouvez d’ailleurs consulter le TOP 3 qu’on avait élaboré avec la team de MCC), la tendance des burgers gourmets (ces burgers préparés avec des produits de haute qualité et vendus le prix d’un bras) ne semblait pas avoir encore atteint la ville. Je m’inquiétais donc de l’endroit qui servait cette prodigieuse invention.

– Hmm c’est à la plage privée l’Effet Mer.

Aï!. Si j’aime bien me faire une plage privée de temps en temps, je n’ai jamais considéré que le cuisine servie y était bonne. Souvent aussi prétentieuse que décongelée elle laisse toujours un gout de déception dans la bouche et le dans le porte-monnaie.

Mais un burger au boeuf wagyu méritait que j’enterre mes apriori sous le sable. J’ai donc réservé une table pour moi et LeSud, un midi, économisé pendant une semaine et nous sommes allé tester le fameux burger.

Le soleil, la mer, le boeuf

Burger Wagyu

On se gare sur le parking de la Dune, avant d’emprunter l’allée qui mène à l’Effet Mer. On nous installe à une table. Air marin, soleil et nuage joueurs, on est bien.

On passe commande du Wagyu Beef Burger (burger au boeuf wagyu mariné, juste cuit, oignons nouveaux, courgettes grillées et aubergines, frites de patates douces et sauce barbecue, dixit la carte).

Nos burgers arrivent relativement rapidement. Les assiettes en jettent (j’ai même cru entendre des mouettes faire Wahou !). Le burger est joli, se tient bien et donne envie de croquer dedans à pleines dents. J’avais un peu peur que le steak soit minuscule vu le prix de cette viande, mais c’est très correct.

La premières bouchée est divine. D’abord le léger croquant de la viande bien grillé, puis la douceur incroyable de cette chaire qui fond dans la bouche sans qu’on est à peine à mâcher. Un régal. Les légumes ajoutent une petite touche méridionale intéressante et renforce le sentiment de manger un burger peu ordinaire.

On goutte les frites. Elles sont parfaites. Ni trop molles, ni trop cuites, salées comme il le faut. Le petit coté sucré apporté par la patate douce est très plaisant.

Seul petit bémol, le pain du burger est un peu bourratif. Je n’ai d’ailleurs pas mangé la partie supérieure de peur de me noyer après dans la mer.

Nos assiettes terminées (et un large sourire collé à nos visages) nous sommes repus. On s’autorise toute de même un café gourmand qu’on partage à deux.

Il est l’heure de passer à la caisse et de laisser à l’Effet Mer toutes nos économies. 25€ le burger (oui, oui, 4 fois plus cher qu’au Mac Do ^^) et 9€ le café gourmand. On s’en tire donc pour 59€ à deux, sans avoir pris de boisson (T_T).
Notre compte en banque nous fait toujours la gueule depuis ce jour-là.

Au final, je me suis régalé, j’ai revu ma position sur la cuisine des plages privées et mon porte-monnaie se sent plus léger. Une expérience à vivre assurément.

Par contre, si vous voulez aller gouter ce fameux burger, dépêchez-vous l’Effet Mer termine sa saison le dimanche 22 septembre.

cafe gourmandPlage privée l’Effet Mer
Le Grand Travers, 34 280 La Grande Motte
Ouvert tous les jours jusqu’au 22 septembre 2013
www.effetmer.com
04 67 56 02 14