1044585_10151661581705890_612645859_n Affiches dans la rue, publicité dans les magazines, articles dans la presse : impossible de passer à coté, ce samedi ouvrait à Montpellier la Panacée, nouveau lieu dédié à la culture contemporaine (et plus particulièrement aux arts numériques).

Chez Montpellier CityCrunch, on est un peu de moutons, alors on s’est pointé dès l’ouverture pour voir de nos propres yeux ce nouveaux lieu ultra buzzé.

Arrivés sur place, il n’y a pas foule. Le lieu est certes assez rempli, mais pas blindé, à croire que, ce premier week-end d’été, les Montpelliérains ont préféré la plage à la culture.

1011902_10151661581595890_686609933_n

Installé dans l’ancien Collège Royal de Médecine, la Panacée offre une architecture intérieure assez épurée contrastant avec le style du bâtiment. La hall qui héberge l’accueil et le bar du Musée constitue une véritable œuvre d’art avec l’installation 24 lignes qui surplombe la pièce.

1011167_10151661581505890_1358914855_n

Visite guidée

On attaque la visite de l’exposition en cours :  Conversations Électriques.

1002971_10151661581635890_1351780795_n

La première installation nommée Listening Post donne le ton : 200 petites écrans électroniques font résonner une sorte de mélodie basée sur des conversations récupérées en temps réel sur Internet.

Juste à coté, l’œuvre Delayed offre un peu d’interactivité en faisait expérimenter aux visiteurs les difficultés d’une conversation en décalé.

Le reste de l’exposition continue d’explorer l’univers numérique sous toutes ses forme. Certaines œuvres démontrent avec brio que nos quotidiens connectés peuvent être traité de façon artistique. Invisible City rend beau des données brutes extraites d’une ville tandis que SMS Type révèle un certain esthétisme dans notre façon d’envoyer des textos.

On termine notre petit tour par la patio. Présenté sur toutes les affiches, on s’attendait à ce que l’endroit soit détonnant. En fait il est juste sec et moche. Grosse déception.

panaceebof

La Panacée, est-ce la panacée ?

Même si l’expo présente quelques œuvres sympas, ça reste un peu léger. Mais on ne va pas bouder notre plaisir de voir qu’un tel lieu ouvre à Montpellier, ville où l’art contemporain cherche en sa place. On espère que les prochaines expositions se muscleront un peu plus pour nous scotcher d’avantage.

Le lieu est en lui même est remarquable, outre les salles d’expositions, la Panacée propose un centre de ressources et un très sympathique café qui devraient rapidement attirés tous les branchés que compte la ville.

Au final, un lieu qui fait du bien à le vie culturelle Montpelliéraine et qui, au vu du calendrier des expos et des animations (ateliers, soirées, brunchs, …), devrait nous revoir assez régulièrement.

Et vous ? Y êtes-vous allé ? Qu’en avez vous pensé ?

Si vous n’y êtes pas encore allé, foncez ! L’expo Conversation Électriques qui dure jusqu’au 15 décembre est GRATUITE !

La Panacée
14 rue de l’Ecole de Pharmacie
34000 Montpellier
Mercredi et jeudi de 12h à 20h
Vendredi et samedi de 12h à 22h
Dimanche de 10h à 18h

Le Café de la Panacée
Du mercredi au samedi de 10h à 1h du mat.
Dimanche de 10h à 18h